Regain d’antisemitisme en Europe

L’opération de Tsahal contre les terroristes du Hamas à Gaza aurait semble-t-il provoqué un regain d’antisémitisme en Europe. On signale en effet des incidents en France, en Angleterre et en Belgique.

Dimanche soir, deux voitures transportant des cocktails Molotov ont été lancées contre une synagogue de Toulouse. L’un des véhicules a pris feu mais l’incendie qui risquait de se propager a vite été circonscrit. La police a ouvert une enquête mais personne n’a été arrêté pour l’instant. La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie, commentant ce grave incident, a estimé qu’il s’agissait d’un acte “stupide et révoltant “.

La communauté juive de France a condamné cette agression. Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) Richard Prasquier a déclaré que le comportement violent d’une partie des manifestants l’inquiétait. Il a déclaré au Figaro : “La grande agressivité qui s’est exprimée lors de cette manifestation inspire la crainte. Il ne faut surtout pas importer le conflit ici. Ça ne doit pas, ça ne peut pas avoir lieu. C’est toujours le risque que l’on redoute dans ces événements, que les tensions se déplacent”.

En Angleterre, les organisations juives ont indiqué que trois jeunes avaient tenté dimanche de mettre le feu à une synagogue, au nord-ouest de Londres, mais ils n’ont pas réussi à briser la fenêtre qui était blindée. Lorsqu’ils ont échoué, ils ont essayé d’incendier la porte d’entrée en y versant de l’essence et ont causé des dégâts sur place. Il y aurait eu, en outre, au moins 24 incidents au cours de la dernière semaine: un automobiliste juif a été agressé, des jeunes ont crié des slogans antisémites tout en essayant d’entrer dans des commerces juifs dans le quartier de Golders Green, à Londres, et ont tracé des graffitis hostiles dans plusieurs quartiers de la capitale anglaise.

Suite à ces incidents, la garde a été renforcée autour des institutions juives du pays et la police se montre très coopérative. Le journal Times a signalé qu’au Nord de Manchester, des barrages ont été installés non loin d’un lycée juif, Meleh David, et l’entrée n’a été autorisée qu’aux personnes munies d’un laissez-passer.

En Belgique également, plusieurs incidents se sont produits: des inconnus ont tenté de mettre le feu à la maison d’une famille juive orthodoxe dans une banlieue d’Anvers. Les pompiers dépêchés sur les lieux ont pu maitriser les flammes rapidement. En outre, au cours d’un grand rassemblement contre l’opération de Tsahal à Gaza, organisé à Anvers, des manifestants ont brûlé le drapeau israélien, ont endommagé une Hanoukia de Habad et ont inscrit des slogans hostiles et des croix gammées sur des magasins appartenant à des Juifs.

1 comment for “Regain d’antisemitisme en Europe

  1. Gweltas
    8 janvier 2009 at 11 h 10 min

    Et ce n’est que le début, l’histoire est cyclique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *