Que du beau monde

L’humoriste controversé Dieudonné a invité vendredi soir sur la scène du Zénith de Paris le négationniste Robert Faurisson, qui conteste depuis plus de 30 ans la réalité de l’Holocauste, à qui il a décerné un « prix de l’infréquentabilité et de l’insolence ».

Dans une vidéo en ligne qui montre intégralement la scène qui s’est déroulée à la fin du spectacle, Dieudonné déclenche une ovation en l’honneur de M. Faurisson accueilli sur scène par une accolade. Le trophée lui est remis par une personne déguisée en déporté juif.

« Vos applaudissements vont retentir assez loin (…) Votre présence ici et notre poignée de main sont déjà un scandale en soi », ironise Dieudonné devant 5.000 spectateurs.

« Tu nous dis +J’ai fait le con+ (ndlr: titre du nouveau spectacle de Dieudonné). C’est sûr, mais ce soir tu es vraiment en train de faire le con! », lui lance Robert Faurisson.

Robert Faurisson

Robert Faurisson

« C’est même la plus grosse connerie que j’ai faite mais la vie est trop courte. Déconnons et désobéissons le plus vite possible! », répond Dieudonné sous de nouveaux applaudissements nourris.

La ministre de la Culture, Christine Albanel, s’est déclarée « consternée » par cette provocation qui « heurte et blesse à nouveau les mémoires », dans un communiqué.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) s’est élevé contre une « mascarade odieuse » qui « fait honte à notre pays », tandis que l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) a estimé que Dieudonné montrait « qu’il était bien un nouveau leader de l’extrême-droite en choisissant d’honorer Robert Faurisson ».

SOS Racisme, de son côté, juge que « ce qui s’est déroulé au Zénith de Paris (…) ne peut être considéré comme une simple +provocation+ » et voit dans cet acte « l’affirmation d’une ligne politique – fût-elle brouillonne – d’extrême-droite ».

Interrogé par le JDD, Dieudonné affirme qu’il n’est « pas d’accord » avec toutes les thèses développées par le négationniste mais « pour moi », dit-il, « c’est la liberté d’expression qui compte ».

De plus, Jean-Marie Le Pen, son épouse Jany et sa fille Marie-Caroline, étaient présents dans la salle, ainsi que la militante pro-palestinienne Ginette Skandrani et le leader radical noir antisioniste Kémi Seba, responsable du mouvement Tribu Ka dissous en 2006 par le ministère de l’intérieur.

Dieudonné M’Bala M’Bala, dont une fille a pour parrain le président du Front National, a été condamné en juin 2008 en dernière instance à 7.000 euros d’amende pour ses propos sur la mémoire de la Shoah tenus à Alger en 2005 et qui avaient provoqué un tollé en France.

Son dernier spectacle en date est repris ce week-end dans son théâtre de La Main d’Or à Paris, avant une tournée.

Robert Faurisson, déjà condamné pour négationnisme, fait l’objet d’une nouvelle enquête judiciaire pour avoir qualifié l’Holocauste de « religion officielle » qui « continue d’abuser des millions de gens par des procédés grossiers ».

En résumé, sous couvert de liberté d’expression et de négationnisme pur et simple, Dieudonné galvanise politiquement un public censé venir se détendre et rigoler, du moins dans le respect de la réalité historique. Mais posons la véritable question qui découle de ce coup de théâtre de M. Dieudonné et M. Faurisson: Quels liens y’a t-il entre la Palestine (voir et entendre la vidéo en entier), le négationnisme et les « milices sionistes » ?

1 comment for “Que du beau monde

  1. Ahmed Miloud
    11 décembre 2017 at 18 h 27 min

    Ceux qui ont combattu les juifs et les ont massacrés tout le de l’histoire, ce sont bien les chrétiens et non les musulmans qui les ont toujours protégés et accueillis lors de leur persécution. Les sionistes, en usurpant le judaïsme comme ils ont usurpé la Palestine, essaient de montrer que ce sont les musulmans qui haïssent les juifs, et de là, ils les persécutent, ce que dément l’histoire. (Voulais-vous que l’on parle des Pogroms de Palestine contre les Juifs? Des Pogroms d’Algérie ou de Tunisie ? Du depart forcés des juifs d’Afrique du Nord ? On attends un peu ou je remonte jusqu’aux juifs de Médine (Arabie Saoudite) ? Je ne pense pas que les juifs veulent montrer autre chose que la réalité. Cela dit vous avez raison en invoquant qu’il n’y a pas que les musulmans qui sont a blamer. D’autres nations ou peuples le sont tout autant. Concernant l’Histoire que vous invoquez, la Palestine a bien été usurpé, mais pas vraiment pas les juifs…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *