Manifestations à Nice: rebelote ?

Quatorze personnes étaient en garde à vue ce soir à Nice, soupçonnées pour la plupart d’avoir commis en fin de journée des dégradations dans le centre-ville lors d’un rassemblement contre l’offensive israélienne à Gaza, a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes.

Les vitrines de plusieurs commerces, des voitures et du mobilier urbain ont été durant une heure la cible « de petits groupe d’individus très mobiles », selon la préfecture et la police, tous manifestant tant leur haine raciale et leur judéophobie que leur faveur à des mouvement terroristes.

Dix-sept personnes ont été interpellées dont 11 pour dégradations de biens et 14 personnes ont été placées en garde à vue. Même si les dernières manifestations ont incité le maire à interdire les futurs rassemblement au centre ville de Nice, il semble bien que certains manifestants pro-palestiniens veulent continuer sur leur lancée des dernières semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *