Vatican II, une hérésie (prêtre)

Un prêtre intégriste italien, qui a tenu des propos négationnistes comme l’évêque Richard Williamson, a déclaré aujourd’hui que le concile Vatican II, dont la reconnaissance est une condition pour la réintégration totale des intégristes dans l’Église, avait été « pire qu’une hérésie ».

« Le concile Vatican II a été pire qu’une hérésie, parce que l’hérésie prend une partie de la vérité », a déclaré ce prêtre Floriano Abrahamowicz à la chaîne de télévision Canale Italia.
Après dix jours de crise provoquée par la levée de l’excommunication des quatre évêques intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X dont le négationniste Richard Williamson, le Vatican a précisé qu’ils devaient reconnaître Vatican II pour être admis comme évêques.

Ce concile a admis le principe de la liberté religieuse et tourné le dos à la théologie considérant les Juifs comme un « peuple déicide ».

Le 29 janvier Floriano Abrahamowicz, responsable de la Fraternité Saint Pie X pour le nord-est de l’Italie, avait déclaré que les chambres à gaz avaient servi à « désinfecter ». « Je ne saurais dire si elles ont causé des morts ou non car je n’ai pas approfondi la question », avait-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *