Un Palestinien contre la libération des terroristes

Le fait est assez exceptionnel pour que l’on s’y arrête. Un Palestinien, dont le père, accusé de « collaboration avec Israël », a été tué par le Hamas, a saisi la justice israélienne pour empêcher que les assassins de son père soient libérés lors d’un échange avec Guilad Shalit. Selon le jeune homme, « la libération massive de membres du Hamas va faire augmenter le nombre d’attentats terroristes contre les Israéliens, ainsi que les risques pour les familles de ceux qui aident Israël ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *