Les soeurs d’Ismaël Haniyeh parlent

Haldia Abu Raqiq, 59 ans, Leïla Abu Raquiq, 58 ans et Zavah Haniyeh, 42 ans habitent dans le village bédouin de Tel-Sheva, situé à proximité de la capitale du Neguev, Beer-Sheva. Elles sont les sœurs israéliennes du chef de gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza, mouvance terroriste dont l’objectif déclaré est la destruction de l’État hébreu.

La famille Haniyeh est originaire de G’ure, un village situé près d’Ashkelon. Au cours de la guerre déclenchée en mai 1948 par les pays arabes contre l’État d’Israël qui venait de naître, la famille trouva refuge dans la ville de Shatti, dans la bande de Gaza. C’est là que sont nées Ismaïl et ses sœurs.

Voici trente ans, celles-ci ont épousé des bédouins israéliens et s’en sont allées habiter à Tel-Sheva. Elles sont toutes les trois citoyennes israéliennes, et fières d’embrasser cette démocratie qui laisse plus de libertés aux femmes que ne le fait le mouvement islamiste dans la bande de Gaza.

Les liens familiaux se sont véritablement distendus à mesure que passait le temps, pour cesser définitivement après la prise du pouvoir par le Hamas dans la bande de Gaza: leur frère était allé trop loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *