Quand Abdallah Menayni s’exprime…

Ci-dessous des extraits d’une entrevue d’Abdallah Menayni, politicien syrien qui dirige une organisation de jeunes membres des partis politiques en Syrie. L’interview est passée sur Al-Manar, le 6 août 2009.

« La seule chose qui nous rendra notre terre est le sang des martyrs (…), cette terre qui doit être irriguée avec plus de sang (…) »

Abdallah Menayni: Les négociations, la paix, le droit international, et ainsi de suite, ne nous rendront pas notre terre. La seule chose qui nous rendra notre terre est le sang des martyrs, qui a été planté dans cette terre, laquelle doit être irriguée avec plus de sang, jusqu’à ce que nous libérions chaque pouce de notre terre et de la terre de notre nation. Nous devons le savoir et y croire de façon absolue.

[…]

« Cette culture [du martyre] est une culture du passé, du présent et du futur. C’est (…) une culture de la vie, de l’action et de la libération. »[…] Depuis 1920 [Bataille de Maysaloun], le sang des martyrs a été la seule manière de libérer cette terre ; les Français en ont été chassés exactement comme les Juifs en seront chassés. Cette culture [du martyre] est une culture du passé, du présent, et du futur. Ce n’est pas une culture littéraire, mais plutôt une culture de la vie, de l’action et de la libération. En tant que jeune Arabe, je crois absolument que cette terre ne pourra être libérée que par la résistance et le sang des martyrs.

Voir les extraits télévisés sous-titrés en anglais sur MEMRI TV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *