Un pipeline pour Gaza

Israël a commencé, mardi, la construction d’un pipeline sous-terrain destiné à acheminer du fuel et de l’huile de cuisine vers le sud de la bande de Gaza.

D’après Tsahal, cette décision provient de suggestions venant des échelons politiques. L’armée a ajouté que des équipes israéliennes et palestiniennes travailleront ensemble sur le projet.

« Tsahal va continuer à faire son maximum pour apaiser la situation humanitaire dans la bande de Gaza », précise un communiqué officiel.

Par ailleurs, Kaddum, un village palestinien adjacent à Kalkilya vient d’être connecté au réseau électrique national israélien. L’administration civile de Judée-Samarie, qui a supervisé les travaux, a indiqué que les nouveaux arrangements seraient source « de progrès significatifs dans la vie de 4000 palestiniens qui peuvent maintenant utiliser l’électricité librement, transformant une situation difficile dans laquelle ils se voyaient obligés de dépendre à des générateurs peu fiables ».

L’Administration civile a travaillé main dans la main avec les autorités palestiniennes locales pour raccorder le village au réseau électrique. « Cet effort s’ajoute à un ensemble de mesures récentes… qui peuvent vraiment améliorer la qualité de vie des Palestiniens en Judée-Samarie ».

C’est en une seule décision bien plus que toutes les associations de soutien pro-palestiniennes et surtout anti-juives auraient proposé. En effet, pour ces dernières, le boycott est soi-disant plus constructif… à voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *