Le Hamas ferme les frontières

Cinquante Palestiniens censés se rendre en Israël depuis la bande de Gaza, mardi, ont été refoulés par les forces de sécurité du Hamas. La majorité des migrants devaient essentiellement obtenir des soins médicaux de l’autre côté de la frontière.

Plusieurs membres du mouvement islamiste ont barré la route de la jonction Beit Hameches – à l’ouest du point de passage d’Erez – et bloqué le passage des Palestiniens.

De source officielle israélienne, le Hamas visait surtout à empêcher le passage de membres du Fatah, qui se seraient déguisés et qui prévoyaient de se rendre à l’assemblée générale du parti à Bethléem mardi. Reclus dans la bande de Gaza, près de 200 délégués du Fatah seront absents de la conférence.

Les forces de sécurité ont ordonné aux personnes présentes à Beit Hameches de se rendre au ministère de l’Intérieur de Gaza-ville pour faire renouveler leurs permis de circulation.

Il est probable que le Hamas accepte finalement de laisser passer les Palestiniens, une fois que l’état de santé de ces derniers aura été vérifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *