Après les Kurdes, voici les Coptes: Israël toujours accusé d’être derrières les maux des pays arabes

Israël est à nouveau accusé de tous les maux. Cette fois-ci, l’attaque vient de l’Égypte. Le diplomate Moustafa El Feki a accusé le 25 novembre dernier, le Mossad d’être derrière les récents affrontements entre Chrétiens coptes et musulmans. La veille, un homme avait été tué suite à d’ échauffourées entre Coptes et forces de police dans un quartier du Caire. Les autorités venaient de refuser un permis de construire pour un bâtiment adjacent à une église.

Pour dédouaner le gouvernement égyptien, Moustafa El Feki a accusé le grand Satan occidental ainsi qu’Israël durant une conférence organisée à l’université Ain Shams : « Il est presque certain que le Mossad est impliqué dans ces évènements. L’État doit faire face à des menaces majeures qui n’auraient pas pu proliférer sans l’intervention extérieure d’Israël », a-t-il expliqué.

Un bouc émissaire commode pour se voiler la face devant les vrais problèmes : les chrétiens coptes représentent 10 % des 79 millions d’Égyptiens. Ils accusent régulièrement le régime de discriminations et de harcèlement du fait de leurs croyances religieuses et protestent en particulier contre le fait, que contrairement aux Musulmans, ils doivent demander l’autorisation des autorités pour construire tout nouveau bâtiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *