Les Juifs israéliens plus tolérants que les Suisses

Les Juifs israéliens seraient plus tolérants que les Suisses. C’est ce que pousse à conclure un sondage réalisé par le centre de recherches Keevoon, à la fin de l’année 2009. D’après les résultats de l’enquête, une grande majorité des Juifs israéliens interrogés s’opposent à la prohibition des minarets en Suisse. Les plus radicalement opposés à l’interdiction : les Juifs de droite et les ultra-orthodoxes. Sur 5 000 Juifs israéliens interrogés, 43% se disent opposés à une telle mesure, contre 28% seulement de personnes favorables et 29% d’indécises.

En novembre dernier, lors d’un référendum en Suisse, 57,5% des électeurs votaient « oui » à l’interdiction de la construction de minarets. La construction de mosquées reste cependant légale.

Selon le rabbin Marc Schneier, président de la fondation pour la compréhension ethnique, le sondage met en évidence la corrélation entre la pratique religieuse et la tolérance envers l’islam. Le fait que moins d’un tiers des Israéliens soutienne l’interdiction des minarets montre que d’un point de vue israélien, il existe une place pour la coexistence et le respect entre les Israéliens juifs et les Israéliens arabes. L’analyse des résultats en fonction des préférences politiques indique que les Juifs israéliens conservateurs ainsi que les électeurs de gauche ont tendance à soutenir l’intérêt musulman dans ce débat. Les sympathisants centristes (Kadima, Likoud et travaillistes) qui ont exprimé l’opposition fut la plus faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *