Honte sur Israël ? Vraiment ?

Oui, le meurtre dans la rue à coup de couteau, que ce soit à Jérusalem ou à Sarcelles, est un acte terroriste impardonnable, car il terrorise une certaine communauté. Elle aurait pu être Juive, Arabe, Chrétienne ou Tibétaine, la communauté visée fut cette fois celle des Gays.

Oui, le meurtre dans une maison, que ce soit à proximité de Ramallah ou à Buenos Aires, est un acte terroriste, car il terrorise une famille dans sa propre maison. Cette fois-ci, ce fut un cocktail Molotov qui a tué un bébé de 18 mois. Peu importe à qui appartient la terre sur laquelle cette maison a été construite, peu importe l’appartenance politique ou religieuse des initiateurs ou des destinataires de cet acte tout aussi odieux que le premier, et peu importe qu’il soit le résultat d’une conséquence passée, il n’y a pas d’empathie possible pour ce genre de crime.

Oui, ces actes terroristes sont à condamner avec la plus grande force.

Mais non, Israël n’a pas à avoir honte une seule seconde.

Non, Israël n’a pas à rougir de sa justice. Israël, c’est un système judiciaire qui marche, emprunté du Mandat Britannique et de l’Empire Ottoman, de la Thora et des apports de divers états occidentaux (notamment de la justice Française et Américaine). Non pas qu’il est bon de justifier l’absurdité de certaines mesures judiciaires, ou des sursauts d’injustice qui peuvent apparaître (surtout quand on ne connait pas les tenants et les aboutissants, gagne-pain des journalistes). Mais il est bon de rappeler qu’Israël, ce n’est pas la Jungle, c’est un pays membre de l’OCDE qui applique rigoureusement sa justice, parfois trop ou mal (mais cette marge d’erreur n’est pas différente des autres pays occidentaux).

Non, Israël n’a pas à dévaloriser sa réaction. A la suite de ces actes odieux, la justice et les systèmes de maintien de l’ordre ont pris les bonnes décisions afin d’enquêter et d’agir. Non pas que ces mesures empêcheront d’autres actes terroristes, la terreur n’a malheureusement pas de limite dans cette région. Mais ces mesures auront le mérite de limiter les erreurs passées, comme relâcher une personne sans surveillance, à la veille du même événement qui l’avait vu se faire emprisonner. Aussi, ces mesures maintiendront en détention sans jugement les auteurs présumés de ces actes afin que la justice puisse faire son travail tout en ayant à disposition les potentiels accusés.

Non, Israël ne doit pas avoir peur de faire des erreurs. Car ces erreurs, humaines, n’épargnent personne, et encore moins, les pays occidentaux. Israël doit avoir peur de ne pas corriger ces erreurs, mais elle le fait, chaque jour, peu à la lumière et le plus souvent dans l’ombre.

Alors qui doit avoir honte ?

Honte à la subjectivité des médias. Les journalistes occidentaux, et surtout les médias français, font un battage publicitaire pro-palestinien sur des actes vraiment isolés.

Oui, ces marginaux juifs sont vraiment des marginaux, ne sont pas financés par leur gouvernement pour « tuer de l’arabe », ne sont pas encouragés par l’état pour perpétrer de tels actes, et ne sont pas incités par leur livres saints pour tuer du non-juif (l’interdiction de tuer un être humain, quelle que soit sa religion ou sa communauté d’appartenance, est toujours un des 10 commandements les plus sacré du Judaïsme).

Oui, les médias Français font de la sélectivité informationnelle patente. Le bébé de 18 mois tué n’était pas Français. La jeune fille tuée lors de la manifestation Gay non plus. Pourtant, le 11 mars 2011, à Itamar, cinq membres d’une même famille ont été poignardés à mort dans leur sommeil, le père, la mère et trois de leurs six enfants, le dernier à peine âgé de trois mois. Quatre des victimes d’Itamar étaient de nationalité française, la mère et les trois enfants. Et silence radio dans les médias Français. Ignoble.

La vérité va apparemment avec la croissance, elle n’a pas de place en France.

Pourtant, le meurtre d’un bébé de 18 mois fait un tabac sur internet et dans les médias français.
Alors oui, on peut l’affirmer sans hésitation : ces humanistes, journalistes et politiques occidentaux, sont racistes, tant dans le traitement de l’information, que dans leur humanisme biaisé, qui n’est rien d’autre qu’un sentiment de haine sélectif.

L’humanisme subjectif n’est rien d’autre qu’une haine sélective avec une dénomination plus marketing.

L’objectivité, c’est un humanisme égalitaire et apolitique, sans sélectivité ou priorité, car une vie est une vie. Une vie est une vie. Une mort est une mort. Un acte terroriste est un acte terroriste. Pas de place au deux poids et deux mesures.

En conclusion, ne minimisons pas ces actes terroristes odieux, continuons d’en débattre car ils reflètent un problème peut être négligé par les autorités, ou peut être catalysés par ces dernières. Mais ne minimisons pas les actes terroristes passés, en Israël et dans la région. N’ignorons pas un acte odieux sous prétexte qu’il ne serve pas une cause pétro-rentable, ou un facteur de stabilité pour une population locale française sevrée de discours faussement humanistes.

Et enfin, ouvrons les yeux au sein de toutes les religions pour mettre de coté les fanatismes, ouvrons les yeux sur ce monde où l’on viol et décapite des femmes en pleine rue tout en finançant le Paris-Saint-Germain (club de football Français financé par les mêmes billets qui achètent des roquettes pour le Hamas), ouvrons les yeux sur ce monde où l’on donne gage officiellement à un discours génocidaire Iranien et Palestinien, ouvrons les yeux sur le financement du terrorisme dans le monde, ouvrons les yeux sur la persécution envers les Femmes et les Gays (qui reflète souvent un problème psychiatrique des persécuteurs) et ne fermons jamais les yeux devant la ségrégation des pensées et des perceptions sous prétexte d’une cause ou d’un humanisme biaisé. Car si nous restons aveugles, ce ne sera pas le changement climatique qui anéantira l’espèce humaine. Les Hommes s’en chargeront bien avant que la terre ne les vomisse.

Objectivite.org

La Gay Pride en Israël

La Gay Pride en Israël

1 comment for “Honte sur Israël ? Vraiment ?

  1. Esther
    3 août 2015 at 13 h 39 min

    Israël a à avoir honte des manifestation à Tel-Aviv. Oui Israël a rougir de sa justice. Israël est un système judiciaire qui marche pas emprunté du Mandat Britannique: ils ont ses british laws incluant administrative détention que les anglais n’ont jamais utilisés contre leur citoyen (ce qui est faux) qui signifie que ces gens peuvent arrêter n’importe quel juif dans la rue l’enferme sans pouvoir voir un juge un avocat aussi longtemps ça leur plait et c’est applique a tous Juif religieux qui ne leur plait pas en Israël (ce qui est encore faux, même si nous vous accordons que certaines personnes en Israël on un apriori plutôt négatif envers les juifs religieux et se vengent avec les pouvoirs qu’ils ont, notamment certaines policiers. Mais ce n’est que tres marginal en 2015)
    et de l’Empire Ottoman: c’est un empire tyrannique en quoi Israël emprunte d’un empire de tyran (mais que racontez-vous, l’empire ottoman, qui n’était certes pas tout blanc, à inspiré beaucoup de lois israéliennes actuelles, comme par exemple en droit immobilier)

    de la thora : Israël n’emprunte pas de la thora.(bon apparemment vous ne connaissez pas le droit Israélien)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *