Gaza : L’Iran s’attribue les mérites du cessez-le-feu

Par Iran-Resist.org

Le calvaire des habitants de Gaza semble toucher à sa fin. Après 22 jours de bombardements intensifs, Israël a annoncé un cessez-le-feu unilatéral. Le Hamas a d’abord refusé avant de donner son accord pour une trêve d’une semaine, reconduisible si Israël s’engage à quitter la bande de Gaza et à ouvrir les passages pour l’arrivée des secours. Alors que tous les États se félicitent de la paix, Téhéran parle de sa victoire sur Israël !

Cette absence de félicitations ou même de réaction officielle à haut niveau est due au fait que le régime des mollahs ne s’attendait pas à une réponse positive du Hamas à la demande israélienne de cessez-le-feu.

Tout a commencé la semaine dernière. C’est le mercredi 14 janvier que le régime des mollahs a pour la première fois parlé d’une victoire sur Israël. C’était au moment où le 13 janvier Israël avait évoqué la possibilité d’un cessez-le-feu et que le Hamas restait dans le refus. Keyhan, le principal quotidien du régime, titrait alors à sa une : « Reportage exclusif depuis Gaza, le Hamas a gagné la guerre ! » Il publiait aussi un article évoquant des soldats israéliens soit en révolte contre leurs chefs, soit déboussolés par la défaite et perdus dans les champs de la Bande de Gaza.

Soldats israéliens en révolte contre leurs chefs, déboussolés par la défaite et perdus dans les champs de la Bande de Gaza.

Soldats israéliens en révolte contre leurs chefs, déboussolés par la défaite et perdus dans les champs de la Bande de Gaza.

Pour Téhéran, il était acquis que le Hamas resterait sur une réponse négative. Cette certitude s’est même renforcée samedi quand Ahmadinejad a rencontré les responsables du Hamas à Doha en présence de 13 membres de la ligue arabe. A ce moment-là, la réponse du Hamas était officiellement négative !

Sûr et certain de cette réponse du Hamas, Ahmadinejad a encore fait un discours sur la nécessité de l’élimination d’Israël de la région avant de rentrer à Téhéran. Petit indice prémonitoire, les responsables du Hamas n’ont pas posé pour une photo souvenir avec le représentant du régime des mollahs.

Malgré ceci, Ahmadinejad et le régime tenaient alors la réponse négative du Hamas pour définitive, c’est pourquoi les trois principaux quotidiens du régime, Keyhan, Iran et Jomhuri Eslami ont, sur la base de cette certitude, lancé la publication de leur Une sur le thème d’une impuissance israélienne qui aurait poussé Tel-Aviv à mendier un cessez-le-feu face à un Hamas victorieux et intransigeant.

Iran: L’armée Israélienne a les jambes coupées à Gaza

Iran: L’armée Israélienne a les jambes coupées à Gaza

Pour répliquer à la réponse positive et inattendue du Hamas, et reprendre l’avantage dans la guerre médiatique du leadership de la rue arabe, le régime a réajusté son discours en reprenant à son compte les deux exigences du Hamas : le retrait des troupes israéliennes et l’ouverture de voies d’accès pour l’arrivée de l’aide humanitaire. Cette réponse à chaud a été faite par Mottaki, le ministre des affaires étrangères, une heure après le retournement du Hamas.

Jomhuri Eslami: La résistance du peuple de Gaza a fait caler la machine de guerre israélienne !

Jomhuri Eslami: La résistance du peuple de Gaza a fait caler la machine de guerre israélienne !

10 heures plus tard, le régime a publié une seconde déclaration soi-disant faite par Ahmadinejad à sa sortie du conseil des ministres, conseil qui se tient pourtant le matin. Dans cette déclaration, Ahmadinejad parle d’« une victoire pour tous les pays musulmans qui ont suivi les recommandations de la république islamique et par leur boycott des produits sionistes ont forcé Israël à battre en retraite ! » Il a félicité ces pays et le Guide Suprême !

Israël : cessez-le-feu ! Hamas : Nous n’acceptons pas ! (Keyhan)

Israël : cessez-le-feu ! Hamas : Nous n’acceptons pas ! (Keyhan)

C’est ainsi que l’on est passé en 6 jours, du 13 au 19 janvier, d’une victoire du Hamas à une victoire du régime des mollahs ! Dans sa précipitation à revendiquer comme sienne cette victoire sur Israël, le régime a zappé le Hamas et jeté le bébé avec l’eau du bain en oubliant même de se réjouir pour les habitants de Gaza.

Désormais Gaza est oublié : vive la victoire sur Israël ! Le quotidien Jâm–e Jam annonce dans sa version online (ci-dessous), un avant-goût des Unes de demain : Le Hamas fixe un ultimatum ! Les israéliens détalent !

Le Hamas fixe un ultimatum ! Les israéliens détalent !

Le Hamas fixe un ultimatum ! Les israéliens détalent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *