Boycotter Israël ?

Est-ce que le boycott de produits d’un pays est judicieux ? Oui, afin de protester contre la politique d’un pays ou parce que ces produits sont de mauvaise qualité par exemple. Mais pourquoi le boycott des produits israéliens fait tant débat ?

Après tout, nous (en tant que français par exemple) n’achetons pas de voiture américaine pour privilégier des voitures européenne ou françaises. Nous préférons acheter « National » plutôt que d’un autre pays. Il s’agit la d’une forme de boycott courante. C’est de bonne guerre, car les chinois achètent chinois, les japonnais achètent japonnais et les américains achètent américain. C’est même plus profond que cela en fait: la culture d’entreprise, la culture d’un pays, la religion d’un pays ou encore la politique d’un pays envers un autre sont autant de facteurs qui insite à modifier les comportements des consommateurs.

Mais en quoi boycotter Siemens (Allemagne), Nestlé (Suisse), Google (USA), Nokia (Finlande), Coca Cola (USA), Apax Partners (Angleterre), Estée Lauder (USA), Arsenal Football Club (Angleterre) ou L’Oréal (France) revient à boycotter Israël ? (Liste non-exhaustive fournie par le site inminds.co.uk)

Pourquoi ne pas boycotter des produits israéliens émanants d’entreprises telles que Teva (Israël), Cellcom (Israël) ou Veriphone (Israël) ?

La réponse est simple: sous couvert d’antisionisme (ou plutôt « d’anti-Israël » car le sionisme n’est en fait qu’une idéologie), on ne boycott pas Israël ou des entreprises israéliennes mais des entreprises « juives » (car toutes les entreprises suscitées ont été fondée par des juifs et/ou contiennent dans leurs conseils de direction/d’administration des juifs). En clair, ne pas acheter Israélien revient à ne pas acheter « juif » donc Antisionisme = Antisémitisme.

Boycotter Israël

Boycotter Israël ?

D’ailleurs, l’excellent comique Sam Levinson avait une excellente réponse à l’adresse des antisémites :

« Nous vivons dans un monde libre, et vous avez le droit de ne pas aimer les Juifs. Mais si vous ne les aimez pas je suggère que vous boycottiez les produits juifs suivants :

Le test Wasserman de la syphilis,
la digitaline inventée par le Dr Nuslin,
l’insuline découverte par le Dr Minofsky,
l’hydrate de chloral découvert par le Dr Lifreich,
le test de la diphtérie Schick,
les vitamines découvertes par le Dr Funk,
la streptomycine découverte par le Dr Woronan,
la pilule contre la polio du Dr Sabin
et le vaccin contre la polio du Dr Salk.

Allez-y, boycottez.

La cohérence humanitaire requiert que mon peuple offre au monde tous ces cadeaux. La cohérence du fanatisme requiert que tous les racistes acceptent la syphilis, le diabète, les convulsions, la malnutrition, la polio, la tuberculose comme faisant partie de leur capital.

Vous voulez être en colère contre nous ? Allez-y, mais je vous préviens, vous n’allez pas vous sentir très bien. »

11 comments for “Boycotter Israël ?

  1. Niass
    7 janvier 2009 at 11 h 25 min

    Boycotter les produit juif ce n’est pas de l’antisémitisme, c’est simplement manifester sa colère contre une guerre, contre une situation qui n’est pas normale (Donc ici on boycott du juif en précisant que ce n’est pas de l’antisémitisme, ce qui est pourtant antisémite, ndlr). Israël grâce au financement de toutes ces marques colonise et torture un autre peuple (Bien relire les articles du site; Israël n’en veut pas aux palestiniens mais au groupe terroriste Hamas, ce qui est une différence notable, ndlr). D’où vient l’argent d’Israël ? D’où vient l’argent des juifs pour financer cette guerre ? (Il y a donc un amalgame flagrant, raciste et antisémite: juifs = argent = Israël, ndlr) Et bien de toutes ces marques, qu’elles soient américaines, anglaises ou israéliennes etc…. (Ce qui est absurde: ce n’est pas un boycott de produits juifs ou israéliens, c’est un boycott de l’occident, ndlr).

    C’est la guerre que l’on boycott à la base et pas les juifs (Propos incohérents avec le début du commentaire, ndlr) mais tous simplement la guerre (Donc approuver le tir de roquettes sur des israéliens pendant 8 ans ? Approuver les actes terroristes ? Approuver les enfants kamikazes ? Approuver l’oppression des terroristes sur le peuple palestinien ?, ndlr).

    Paix a tous, à mes frères palestiniens qui souffrent de cette situation et aux Israéliens qui non rien à voir avec ça (mais que l’on boycott, car ce sont des juifs ?, ndlr).

  2. Niass
    8 janvier 2009 at 1 h 44 min

    Premièrement, quand je tape une réponse, ce n’est pas pour qu’a chaque mot tu me la coupe: la moindre des choses serait de répondre en dessous. (Premièrement, c’est la politique de la maison, tout comme la correction des commentaires ou la confrontation et la vérification des informations, deuxièmement, le vouvoiement est obligatoire car le respect des uns et des autres est primordial, et enfin troisièmement, l’objectivité ne vise pas à « couper » vos phrases mais a rétablir l’objectivité dès que la vérité est altéré, ndlr)

    Comme je vous l’aie dit et je vais le redire: boycotter des produits juifs n’est pas de l’antisémitisme. On ne demande pas le boycott parce que c’est juif, mais seulement pour ne pas contribuer au financement de la guerre. (Ce propos est raciste car il établit un lien entre la guerre et la religion juive. De plus, il n’y a en réalité aucun lien entre Coca Cola, Google ou L’Oréal (pour ne citer qu’eux) et le financement de Tsahal qui prend majoritairement sa source via les contribuables Israéliens et les exportations de technologies. Il faut bien comprendre que ces entreprises sont tellement financiarisées et contrôlées par leurs actionnaires qu’aucun « don » d’argent, même pour l’armée israelienne, ne saurait être autorisé ou passer inaperçu. Enfin, pour revenir sur le mot guerre, il est bon de savoir qu’actuellement 28 conflits secouent la planète, et dans lesquels environ 27 pays impliqués sont des pays à majorité musulmanes qui sont considéré selon l’ONU comme agresseurs, donc avant de se soucier d’Israël quand vous faites vos courses, consultez le site de l’ONU, ndlr)

    Et ne me dis pas que je fais l’amalgame juif-argent-Israël: sa me désole mais tu sais aussi bien que moi que l’argent finance l’armement et que l’argent viens des firmes qui financent Israël.

    Tu dis que Israël n’en veux pas aux palestiniens mais au Hamas, mais jusqu’à présent, ce sont beaucoup de palestiniens civils qui meurent et ce sont leur maison sous les bombes. (L’usage par le Hamas de boucliers humains n’est malheureusement plus à prouver, cf. cet article, ndlr)

    Et dit toi bien que personne n’approuve les tirs de roquette sur les israéliens mais je n’approuve pas non plus le blocus et l’oppression fait sur des milliers de palestiniens (Nous non plus, et nous dénonçons objectivement l’oppression du peuple palestinien dans certains articles et la mise en cause du Hamas dans ce désastre, cf. cet article par exemple, ndlr)

    La pauvreté, la famine, le manque de liberté: qu’attends-tu de tout cela si ce n’est une révolte. (Nous attendons la paix avec impatience, le retour au calme (et à la fin de la violence des deux cotés) et à la liberté d’expression en Palestine, la fin de l’oppression terroriste, la fin de l’idéologie islamiste qui nous condamne toutes et tous, la fin de l’éducation raciste de nos enfants dans la culture de la haine et le déni de l’Histoire et surtout, de pouvoir enfin faire ou dire ce que l’on veut, comme en France, sans être pendu sur le place public: ceci est autant valable pour Gaza que pour la Cisjordanie, l’Iran ou la Syrie, ndlr)

  3. Niass
    8 janvier 2009 at 11 h 43 min

    Désolé pour le tutoiement, je ne connais pas du tout le fonctionnement tu site mais toujours prête à apprendre.

    Je n’ai pas lu les articles de votre site (Vous devriez, car comme vous le dite, il faut être « toujours prête à apprendre », ndlr) mais je vous donne quand même mon point de vue, et s’il correspond au votre, cela m’enchante d’autant plus.

    Vous parlez d’objectivité dans votre réponse mais qui vous donne ce pouvoir de vous dire objectif (Le débat, les faits, la confrontation des sources, des informateurs aux quatre coins de la planète et surtout, l’expérience du comité de rédaction qui ont, pour une grande partie d’entre eux, vécus en Palestine, au Liban (et dans d’autres pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique), qui ont de la famille dans tout le moyen orient, qui sont de tout bords politiques, et surtout qui se battent dans des ONG pour l’application de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et contre le terrorisme, les idéologies radicale, la pensée unique, la culture de la haine, les enfants soldats, la liberté de la femme etc…, ndlr).

    Vous me parlez de 28 conflits ? Donnez moi dans c’est 27 pays musulmans les noms de ce qui on envahi un pays comme le fait Israël (La Palestine n’est pas un pays, c’est une idéologie dont de nombreux palestiniens veulent se débarrasser en créant justement un pays qui vive en paix avec Israël. Pour n’en faire que quelques-uns et répondre à la question, nous avons en tête la Libye qui massacre des populations entières innocentes (ce qui est différent des israéliens), le Pakistan qui massacre des populations indiennes au Pakistan et au Cachemire (ce qui est différent des israéliens), le Maroc qui ne reconnait pas l’indépendance des population du sud (Sahara Occidental) et qui mène des exactions meurtrières contre les populations de ce territoire (ce qui est différent des israéliens), la Turquie qui tue des population uniquement parce qu’ils sont Kurdes ou Arménien s(ce qui est différent des israéliens), l’Iran qui pend des personnes parce qu’elles sont homosexuelles ou s’opposent au pouvoir en place (ce qui est différent des israéliens), le Liban en guerre contre le terrorisme interne, la Jordanie en guerre contre le terrorisme, l’Égypte en guerre contre le terrorisme, l’Indonésie qui n’hésite pas à tuer en masse des terroristes qui s’opposent au pouvoir…, ndlr). Venir dans un pays et vouloir y imposer sa loi soit disant démocratique de force le ramène à de la dictature mais laisser les gens vivres comme ils veulent dans leur idéologies (Sauf que cette idéologie extrémiste empiète considérablement sur la liberté des israéliens et sur la stabilité de la région à court ou moyen terme. Vivre sous les roquettes, supporter des attentats suicides, voir une culture de la haine dans le déni de l’histoire ne permet pas de les laisser vivre « comme ils veulent dans leur idéologies », il faut y mettre un terme, et cela autant en Palestine que dans d’autres pays du globes, ndlr).

    C’est pas parce que l’idéale de vie des musulman ou autre ne correspond pas aux modes occidentaux qu’il faut que cet état la se dise des sauveur: il ne sauve rien, il détruit tout (je ne parle pas que d’Israël parce que Israël c’est un peu pour d’autres raisons qu’ils sont la bas).

    Vous pourrai comprendre que la bas du problème c’est que il y avait un pays nommé Palestine colonisé pas des anglais qui par une grande générosité sont venu et y on installé des juifs qui y on installé leur pays Israël qui maintenant ce plaint des palestiniens: chercher l’erreur. (Justement, ce raisonnement est réducteur et nécessite des approfondissements historiques indispensable à la bonne compréhension de ce conflit, et des autres: n’hésitez pas à parcourir le site afin de « chercher l’erreur » comme vous dites, ndlr)

    Quoi que vous disiez, dans ces conflits (Irak, Palestine, Pakistan et autres), ce n’est pas les musulmans qui sont venu à la guerre, c’est la guerre qui et venue a eux: d’accord ou pas, c’est la vérité. Chacun serrai resté chez soi, il n’y aurait pas eu ces guerres. (Nous sommes entièrement d’accord, et cela est valable autant pour la Palestine et Israël que pour les autres conflit: mais pour en revenir au conflit israelo-palestinien, qui à commencé à envoyer des roquettes aveugles sur des populations civiles ? qui à effectué des attentats, qui à déclaré la guerre en 1967 en procédant à d’importants mouvements de troupes dans le désert du Sinaï, en exigeant le départ des forces de l’ONU qui s’y trouvaient depuis 1957 en imposant un blocus total du détroit de Tiran qui donne accès au seul port israélien de la Mer Rouge (Eilat) ?, ndlr)

    Et de tous mon cœur, je souhaite la Paix entre ces deux peuples, que chacun ai son pays et vive dans la démocratie et la liberté. (Pareillement, ndlr)

  4. Mona
    9 janvier 2009 at 1 h 34 min

    Bonjour à tous,

    Je n’étais pas partisane jusque là. J’avoue que j’avais une certaine sympathie pour Israël.
    Aujourd’hui, ne pas prendre position, ça revient à se taire. Et se taire, c’est accepter que des atrocités et des crimes de guerre (Relire la définition de crime de guerre, ndlr) soient perpétrés au nom d’une Shoah passée. (Le combat contre le terrorisme, souhaité par une grande partie des palestiniens (et approuvé en cachette par de nombreux pays arabes) n’a rien à voir avec la Shoah, ndlr)

    Assez de laisser Israël dicter sa perception de l’Histoire et sa volonté d’éradiquer tout un peuple. (Israël n’a jamais voulu éradiquer les Palestiniens, malgré ce que bon nombre de gens peuvent dire, les faits sont là; en parlant d’Histoire, vous ne faite aucune allusion au refus historique, par les Pays arabes, de la Résolution 181 de l’ONU, instituant le partage en deux États du territoire de la Palestine (ou de ce qu’il en restait !). Les Juifs ont accepté ce partage, malgré le morcellement ; les Arabes, NON ! Les Juifs ont ainsi pu fonder leur État (1947). Par contre, les Arabes ont préféré « le feu et le sang ». Ce fait est capital dans le conflit israélo-palestinien, car de là découlent toutes les guerres qui suivent et qui continuent, et votre sentiment qu’Israël « dicte l’Histoire », ndlr)

    Je suis scandalisée par le traitement de ces crimes de guerres par nos médias. Je suis indignée que Mr Sarkozy, pour qui j’avais voté, salue d’une bise amicale la ministre israelienne. (Car vous auriez préféré voir Mr Sarkozy faire une bise amicale à un groupe terroriste que lui aussi combat ?, sachant que le Hamas fait parti de la liste européenne des groupe terroristes, ndlr)

    Israël se prend pour la super (seul, ndlr) démocratie de cette région, alors qu’il y a quelques décennies, des membres d’une milice (dont Rabin était le responsable) assassinait un émissaire de l’ONU, parent du roi de Suède. (Qui à lui même était assassiné, comme quoi, ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas que l’on vous fasse est un adage bien concret, ndlr)

    Les assassins ont été amnistiés après un très court passage en prison. Pire, ils sont devenus garde-du-corps de ministres israéliens. (Vous voulez que l’on fasse la liste des crimes commis par Yasser Arafat, Ahmed Yassine, Rantissi and co, dont certains ne laissent même pas les femmes en liberté, font de la mort une industrie et utilisent des enfants comme bouclier humain ?, ndlr)

    Je me suis renseignée sur Israël, faites-en autant (Nous confirmons, ndlr): nous disposons de sources très sérieuses : Courrier international, Le Monde, Le Monde diplomatique. (Et beaucoup d’autres, ndlr)
    Pensez citoyen.

    Cessez de vous informez via les JT. (Nous confirmons, c’est d’ailleurs pour cela que ce site existe, ndlr)

  5. Abdelhakim
    9 janvier 2009 at 15 h 14 min

    Du n’importe quoi ce texte. Le boycott des produits israéliens est la conséquence de la colonisation de la Palestine (Avez-vous vraiment lu le texte ? Nous ne saurions que trop vous conseiller de faire un peu d’histoire du XXème siècle et d’avant. Le nom Palestine est le nom qu’a donné l’empereur Hadrien suite à la guerre en Judée, en référence au peuple biblique des philistins, pour déjudaiser la Judée, et la Palestine du mandat britannique n’a pas été colonisée (cf. dans un dictionnaire la définition de la colonisation): les juifs ont établi un État selon les résolutions de l’ONU et la volonté de la Grande Bretagne (à qui appartenait cette terre à cette période), sur des bases historiques, et une légitimité politique, en proposant un plan de partage en 1948 aux autochtones arabes qui y vivait, et qu’ils ont refusé en déclarant la guerre le jour de l’indépendance, guerre qu’ils ont perdu (et ont donc des difficultés à accepter l’histoire, et surtout la défaite), ndlr).

    Ça s’appelle de la résistance. Vous devez connaitre ce mot ? (Vous en connaissez de toute évidence le mot, mais non la définition. Si vous mettez sous le syntagme résistance des pratiques inintelligentes, qui méconnaissent les réalités politiques et économiques du monde, et pourquoi pas du terrorisme de masse, vous pouvez tout aussi bien appeler votre papa maman ou vice versa, c’est votre droit, et cela provient du caractère arbitraire de la langue. Toutefois, cela pose des difficultés à communiquer, surtout lorsque l’on mélange la véritable résistance des années 1939/1945 des actes terroristes contres civils innocent perpétrés par les Hamas et autres organisations fondamentalistes, ndlr)

    Les grandes firmes israéliennes financent directement le gouvernement israélien qui « grignote » depuis des décennies le territoire arabe (Alors ce territoire, il est arabe ou palestinien?, il faudrait vous décider cher ami. Toutefois, si vous faites allusion à la Guerre des six jours de 1967, sachez qu’il fait partie des lois internationales de la guerre qu’un territoire gagné en guerre soit gardé par le vainqueur (cf. Russie, Pologne, France etc…). Et rappelez vous, qu’Israël a opéré un retrait unilatéral de Gaza en 2005. Mais si par grignoter, vous entendez le simple fait pour les israéliens d’être là, il ne vous reste qu’à crier « tous à la mer »,ndlr) Bien-sûr, je ne rappellerai pas le nombre de mort qu’il y a eu depuis que l’Europe à signer avec les sionistes pour la création d’un état meurtrier (par essence ?,ndlr) et non-pacifique (Quelle armée au monde prend le temps d’envoyer des SMS, des tracts et des appels téléphoniques avant une opération militaire ? Que ce soit au Liban ou à Gaza, Tsahal à toujours procédé comme cela: les armées arabes ou les autres armées du monde en font-elle autant ?, ndlr).

    La plus grande prison du monde s’appelle Gaza. Gaza c’est un rectangle de 11×40 km2, c’est 4000 hab/km. Il est tant de dévoiler la plus infâme et ancienne stratégie du XXème siècle. Celle de la conquête de la Palestine. (Ton apocalyptique qui emprunte à la théorie du complot au mépris de toute considération historique, ndlr)

  6. Samira
    12 janvier 2009 at 22 h 08 min

    C’est vraiment pénible de donner son opinion et d’être constamment coupé dans l’expression de ses idées, je viens à peine de découvrir ce site donc étonnement.
    (Les personnes qui participent au site en acceptent le fonctionnement, ce qui implique qu’ils acceptent que leurs propos soient commentés, déconstruits et analysés pour en mettre à jour toutes les implications. Nous sommes tout à fait d’accord avec vous que cela peut ne pas être agréable, quoique vous avez tout le temps de réfléchir pour exprimer vos idées, et donc que nous ne vous coupons qu’a posteriori; Mais n’est-ce pas la condition de toute confrontation de pensée et de tout cheminement intellectuel que d’accepter de voir analysés ses propos ?, ndlr)

  7. Sousou
    14 janvier 2009 at 11 h 21 min

    Je viens des lire l’article ainsi que tous les commentaires riche en informations. Merci. (De rien, nous faisons cela justement pour combler objectivement et rationnellement le manque d’information, ndlr) Cependant je reçois régulièrement des messages préconisant le boycott de certaines marques comme Mac Donalds et Starbucks qui financeraient la guerre. Ils donnent même des liens… Pourtant j’ai essayé de trouver des sources sûres mais rien… (Une source sure, qui pourrait vous aider à comprendre la source de l’antisémitisme issu du Boycott des entreprises juives (donc de facto, pas toutes israéliennes), n’est pas à chercher dans une supposition qui affirme que ces dernières financeraient la guerre, car ces entreprises ne peuvent le faire du fait de la pression des milliers d’actionnaires qui ne cherchent qu’a maximiser leurs profits, et non à maximiser la guerre ! Un éclairage peut être donné à la lecture de la Charte du Hamas, notamment du chapitre 22, ou il est dit: « Les forces colonialistes dans l’Occident capitaliste comme dans l’Orient communiste soutiennent l’ennemi de toutes leurs ressources matérielles et humaines ». Ce qui dérange donc le monde islamiste, ce n’est pas la guerre ou Israel, mais le capitalisme, car selon les sources des plus antisémites (Protocoles des Sages de Sion par exemple), les juifs sont « derrières » le capitalisme mondial. Le Boycott des produits Israéliens n’est donc qu’une entreprise antisémite de plus, et les sources qui vous permettent de l’expliquer ne font que nous éclairer sur les véritables fondement anti-juifs de ce boycott, ndlr)

  8. Latifa
    17 janvier 2009 at 12 h 25 min

    Vous dites, que vos commentaires visent à rétablir l’objectivité quand la vérité est altérée ? La vérité ? Il s’agit manifestement de votre vérité… (C’est vous qui le dites, ndlr)

    La vérité, même lorsqu’elle s’appuie sur des faits, est bien souvent subjective. Elle dépend trop souvent du point de vue que l’on adopte. L’homme interprète ce qui se passe autour de lui, en fonction de ses convictions, de ses expériences etc… On a beau se dire objectif, on se leurre. Surtout dans ce conflit, on a forcément un parti pris, inconsciemment.

    Et en relisant vos commentaires, je ne peux m’empêcher de penser que vous véhiculez aussi des idées limites: musulmans ou arabes = guerre (cf. votre commentaire sur le nombre de conflits dans le monde), le fait que les conflits se situent dans des pays arabo-musulmans ne s’expliquent pas uniquement par l’argument religieux ou culturel. Il se trouve aussi que la majorité de ces pays sont d’anciens pays colonisés, il y a peut-être des explications aussi de ce côté là (Peut-être, mais ce qui est sûr, c’est qu’il n’y a pas une seule et unique explication, et évidement, comme nous le rappelons à chaque fois, la religion musulmane n’est en aucun cas une explication plausible, puisqu’il s’agit souvent d’une mauvaise interprétation dont il est question en tant qu’idéologie, cause de violences, ndlr). Au 19ème et 20ème siècle, la majorité des conflits se situaient en Europe, pour autant, on ne parlait pas d’extrémisme religieux (Détrompez vous, ces conflits ont en fait eu pour socle un antisémitisme viscéral issu du mythe du peuple déicide, les juifs. Mais il est vrai que la plus grande partie des conflit de l’époque que vous cité n’ont pas eu pour source essentielle une mauvaise interprétation religieuse ou un extrémisme identique a ce que l’on peut voir actuellement, ndlr).

    Il y a une différence entre débattre (en respectant le droit des autres à avoir des idées contraires) et « analyser » les propos en « corrigeant » chaque phrase. D’ailleurs, renvoyer aux crimes de l’autre camp n’est pas vraiment de l’argumentation (Nous sommes d’accord, et le dire n’est pas non plus une bonne argumentation, ndlr). Parce qu’on peut aussi bien se placer côté palestinien et dire: Israël est venu et a volé la terre des palestiniens, alors, ils l’ont un peu cherché cette guerre (Tout comme un israélien (juif ou arabe d’ailleurs) pourrait vous répondre que les palestiniens ont volé la terre de leurs ancêtres, et l’on remonterai à une date antérieur à la création de l’Islam d’ailleurs, mais cela ne ferait pas avancer le débat, en effet, ndlr). On ne va pas bien loin en cherchant qui est à l’origine du conflit.

    Dire que le Hamas prend en otage la population est une chose (je suis d’ailleurs totalement d’accord) mais se servir de ça pour justifier l’horreur, c’est autre chose. (Dans quel sens concevez-vous le mot horreur ? Crime de guerre commis par le Hamas ou actes militaires de Tsahal ?. Encore une fois, on ne peux reprocher à l’armée israelienne (ni à l’armée française ou pakistanaise) de faire la guerre, et tout ce que cela implique, alors que l’on peut reprocher au Hamas de tuer des gens uniquement parce qu’il ne partagent pas leurs idées, ce que n’a jamais fait et ne fera jamais Tsahal. Malgré tout le battage médiatique, Israël n’a pas commis de crimes d’horreur ou de guerre, et encore moins de crime contre l’humanité: ceci est identifié par les psychologues comme une pathologie visant à convaincre l’autre des mêmes défauts dont on a été accusé, et que l’on a commis, ndlr). Israël est (d’après vous) le seul état démocratique dans la région (ce qui est vrai, et ce n’est pas spécifique à ce site, il s’agit d’une vérité générale. Il l’est même plus que la France par exemple: les arabes représentent plus de 18% de la population, tant en France qu’en Israël, il y’a 4/120 députés arabes israéliens représentant une partie de la minorité musulmane israélienne à la Knesset, tandis qu’en France, à l’Assemblée Nationale, aucun élu arabe n’y siège, soit 0/577, ndlr), qu’il se comporte comme un état démocratique en respectant certaines règles, en ne détruisant pas des écoles sous prétexte que s’y cachent des combattants. (Lire l’enquête menée par le journal Canadien Globe and Mail confirmant qu’aucun mort ne se trouvaient dans l’école, ndlr)
    De même, que justifier l’intervention armée par des arguments du style: après tout, les Palestiniens ont élu le Hamas, donc ils approuvent la destruction d’Israël (C’est faux, car bien qu’élu, ils ont prit le pouvoir par la force. La raison est évidente: le Hamas menace la sécurité des civils israéliens depuis plus de 20 ans, et aucun pays aurait fait moins que ce qu’a fait Israël, ndlr). Finalement tant pis pour eux! Ça ne sert pas vraiment Israël.

    Le monde occidental a voulu que les Palestiniens votent démocratiquement, ils ont élu le Hamas (peut-être aurait-il fallu comprendre la raison de ce vote et travailler dessus), aujourd’hui on leur en veut (Qu’ils élisent le Hamas ou Al Qaïda, peut en importe à Israël. La raison principale, c’est les attentats suicides menés par ces extrémistes depuis plus de 20 ans et les roquettes qui empêchent 1,5 millions de civils israéliens de vivre normalement depuis plus de 8 ans, ndlr). C’est quand même un peu illogique, non? (oui, mais vous ne connaissez de toute évidence pas suffisamment les faits et l’histoire de la région pour dérouler un raisonnement logique, ndlr)Certes, ce n’était pas une brillante idée de porter à leur tête un parti extrémiste. Mais doit-on pour autant leur faire payer un tel prix ? (Posez cette question au Hamas qui utilise des boucliers humains et qui fait payer aux palestiniens le prix de l’extrémisme et surtout du vote islamiste, ndlr) Est-ce là, la meilleure façon de les amener vers une idyllique démocratie. On voudrait les amener vers un modèle totalitaire qu’on ne s’y prendrait pas mieux. Ne pas comprendre au 21è siècle que cette guerre grossit les rangs des frustrés décérébrés, ça me paraît étonnant. Soit les dirigeants Israéliens (et mondiaux) manquent de recul, soit c’est délibéré. (Soit le problème est plus profond et les mesurettes ne suffisent plus, cf. Afghanistan, ndlr)

    Pour finir, je sais que chacune de mes phrases sera décortiquée et analysée, mais je ne fais là qu’exprimer mon opinion (certes peu documentée), mais personnelle et selon « mon » objectivité. Je fais juste le vœu (pieux) de voir un jour les gens de bonne volonté prendre le dessus sur les bellicistes de tout bord. (Nous partageons votre vœu, ndlr)

  9. Sam
    17 janvier 2009 at 23 h 55 min

    Dans l’échelle de l’argumentaire contre le boycott, on atteint ici le degré zéro : celui de l’intimidation. (personne n’intimide personne, c’est vous qui vous sentez intimidé, ndlr)

    Cette accusation a été utilisée jusqu’à la nausée : « Vous vous en prenez à Israël, parce qu’il s’agit d’un État juif, donc vous n’aimez pas les Juifs, donc vous êtes antisémite ».

    NON, le problème n’est pas Israël = État juif mais Israël = État sioniste. (Et si vous aviez un minimum, non, même un chouïa de connaissance du sionisme, vous sauriez que le sionisme est une idéologie politique juive qui prône le droit des juifs à retourner dans leur pays. Votre argument tombe tout seul face à sa fragilité intellectuelle, sans vouloir vous intimider, ndlr)

    Absurde et insupportable, cette façon d’entrecouper les commentaires de vos « ndlr »
    …tellement agaçant que, si ce n’était déjà fait, je serais maintenant convaincu que le boycott EST la solution, y compris et surtout pour les Juifs non Sionistes. (Très bien, il suffit d’un peu d’agacement pour vous convaincre du bien fondé du boycott; si nous en rajoutons une couche, vous pourriez peut être aller vous faire sauter en Israel pour devenir un martyr et vous occuper de 71 vierges au paradis. C’est admirable cette façon d’assumer son manque de liberté et sa dépendance aux stimuli extérieurs sans penser par soi. De toute façon, c’est la politique de la maison, sinon les commentaires ne seraient pas autorisés car ils véhiculeraient des messages d’incitation à la haine qui sont formellement interdit, tant par la morale que par la loi. La haine transpire l’internet… mais vous devez vous en douter, ndlr)

    Allez, je vous laisse de la place pour vos ndlr. (Nous la prenons, que vous la laissiez ou non, ndlr)

  10. Mehdi
    27 janvier 2009 at 1 h 52 min

    Judaïsme vs. Islam
    La population musulmane mondiale est approximativement de 1.200.000.000 (un milliard deux cent millions) soit environ 20% de la population mondiale.

    Ils ont reçu les prix Nobel de suivants :

    Littérature
    1988 – Najib Mahfooz.

    Paix
    1978 – Anwar El-Sadat
    1994 – Yasser Arafat (lol)
    2003 – Shirin Ebadi

    Chimie
    1990 – Elias James Corey
    1999 – Ahmed Zewail

    Physique
    1979 – Abdus Salam

    Médecine
    1960 – Peter Brian Medawar
    1998 – Ferid Mourad

    La population juive mondiale est approximativement de 14.000.000 (14millions) soit environ 0.018% de la population mondiale.

    Ils ont reçu les prix Nobel suivants :

    Littérature
    1910 – Paul Heyse
    1927 – Henri Bergson
    1958 – Boris Pasternak
    1966 – Shmuel Yosef Agnon
    1966 – Nelly Sachs
    1976 – Saul Bellow
    1978 – Isaac Bashevis Singer
    1981 – Elias Canetti
    1987 – Joseph Brodsky
    1991 – Nadine Gordimer

    Paix
    1911 – Alfred Fried
    1911 – Tobias Michael Carel Asser
    1968 – Rene Cassin
    1973 – Henry Kissinger
    1978 – Menachem Begin
    1986 – Elie Wiesel
    1994 – Shimon Peres
    1994 – Yitzhak Rabin

    Chimie
    1905 – Adolph Von Baeyer
    1906 – Henri Moissan
    1910 – Otto Wallach
    1915 – Richard Willstaetter
    1918 – Fritz Haber
    1943 – George Charles de Hevesy
    1961 – Melvin Calvin
    1962 – Max Ferdinand Perutz
    1972 – William Howard Stein
    1977 – Ilya Prigogine
    1979 – Herbert Charles Brown
    1980 – Paul Berg
    1980 – Walter Gilbert
    1981 – Roald Hoffmann
    1982 – Aaron Klug
    1985 – Albert A. Hauptman
    1985 – Jerome Karle
    1986 – Dudley R. Herschbach
    1988 – Robert Huber
    1989 – Sidney Altman
    1992 – Rudolph Marcus
    2000 – Alan J. Heeger

    Physique
    1907 – Albert Abraham Michelson
    1908 – Gabriel Lippmann
    1921 – Albert Einstein
    1922 – Niels Bohr
    1925 – James Franck & Gustav Hertz
    1943 – Otto Stern
    1944 – Isidor Issac Rabi
    1945 – Wolfgang Pauli
    1952 – Felix Bloch
    1954 – Max Born
    1958 – Igor Tamm & Il’ja Mikhailovich Frank
    1959 – Emilio Segrè
    1960 – Donald A. Glaser
    1961 – Robert Hofstadter
    1962 – Lev Davidovich Landau
    1963 – Eugene Wigner
    1965 – Richard Feynman & Julian Schwinger
    1967 – Hans Bethe
    1969 – Murray Gell-Mann
    1971 – Dennis Gabor
    1972 – Leon Cooper
    1973 – Brian David Josephson
    1975 – Benjamin Mottleson
    1976 – Burton Richter
    1978 – Arno Penzias & Pyotr Kapitsa
    1979 – Stephen Weinberg & Sheldon Glashow
    1988 – Leon Lederman & Melvin Schwartz & Jack Steinberger
    1990 – Jerome Friedman
    1992- Georges Charpak
    1995 – Martin Perl & Fredrick Reines
    1996 – Douglas D. Osheroff & David M. Lee
    1997 – Claude Cohen-Tannoudji
    2000 – Zhores I. Alferov
    2003 – Vitaly Ginzburg & Alexei A. Abrikosov
    2004 – H. David Politzer & David Gross
    2005 – Roy Glauber

    (40% des Prix Nobel en Physique/Chimie sont Juifs)

    Économie
    1970 – Paul Samuelson
    1971 – Simon Kuznets
    1972 – Kenneth Arrow
    1973 – Wassily Leontief
    1975 – Leonid Kantorovich
    1976 – Milton Friedman
    1978 – Herbert A. Simon
    1980 – Lawrence Robert Klein
    1985 – Franco Modigliani
    1987 – Robert M. Solow
    1990 – Harry Markowitz
    1990 – Merton Miller
    1992 – Gary Becker
    1993 – Robert Fogel
    1994 – John Harsanyi
    1997 – Myron Scholes
    2001 – Joseph Stiglitz
    2001 – George A. Akerlof
    2002 – Daniel Kahneman
    2005 – Robert Aumann
    2007 – Leonid Hurwicz, Eric Maskin & Roger Myerson
    2008 – Paul Krugman

    (55% des Prix Nobel d’économie sont Juifs)

    Médecine
    1908 – Elie Metchnikoff
    1908 – Paul Erlich
    1914 – Robert Barany
    1922 – Otto Meyerhof
    1930 – Karl Landsteiner
    1931 – Otto Warburg
    1936 – Otto Loewi
    1944 – Joseph Erlanger
    1944 – Herbert Spencer Gasser
    1945 – Ernst Boris Chain
    1946 – Hermann Joseph Muller
    1950 – Tadeus Reichstein
    1952 – Selman Abraham Waksman
    1953 – Hans Krebs
    1953 – Fritz Albert Lipmann
    1958 – Joshua Lederberg
    1959 – Arthur Kornberg
    1964 – Konrad Bloch
    1965 – Francois Jacob
    1965 – Andre Lwoff
    1967 – George Wald
    1968 – Marshall W. Nirenberg
    1969 – Salvador Luria
    1970 – Julius Axelrod
    1970 – Sir Bernard Katz
    1972 – Gerald Maurice Edelman
    1975 – Howard Martin Temin
    1976 – Baruch S. Blumberg
    1977 – Roselyn Sussman Yalow
    1978 – Daniel Nathans
    1980 – Baruj Benacerraf
    1984 – Cesar Milstein
    1985 – Michael Stuart Brown
    1985 – Joseph L. Goldstein
    1986 – Stanley Cohen [& Rita Levi-Montalcini]
    1988 – Gertrude Elion
    1989 – Harold Varmus
    1991 – Erwin Neher
    1991 – Bert Sakmann
    1993 – Richard J. Roberts
    1993 – Phillip Sharp
    1994 – Alfred Gilman
    1995 – Edward B. Lewis

    MATHÉMATIQUES
    Médaille Fields : 27%
    Prix Leroy P.Steele : 59%
    Bocher Memorial :42%
    Franck Nelson Cole :44%
    Prix Wolf : 40%
    Prix Abel : 25%

    MEDECINE
    Lasker Award in Basic Medical Research : 33%
    Gairdner Foundation Award : 26%
    Prix Wolf : 38%
    Prix Louisa Gross Horwitz : 41%
    Prix Sloan Cancer Foundation :35%

    INFORMATIQUE
    Prix Turing : 27%
    Shannon Award :37%
    Prix John Von Neumann : 44%

    CHIMIE
    Prix Wolf : 41%
    Priestley Medal : 20%
    Welch Award : 31%
    Peter Debye Award : 24%
    Arthur C. Cope Award : 31%

    PHYSIQUE
    Prix Wolf : 51%
    Prix Max Planck : 28%
    Prix Dirac : 43%
    Prix Dannie Heineman : 37%
    Prix Enrico Fermi :53%
    Prix Atoms for Peace :50%

    JEU D’ÉCHEC
    Champions du Monde : 54%
    Sur les 64 plus grands Maitres : 48%

    AUTRES PRIX
    National Medal of Science USA : 37%
    Prix Kyoto : 27%
    Prix J. Bates Clark Economie : 69%

    Les juifs ne manifestent pas dans les rues exposants leurs cadavres, criant et chantant pour demander revanche.

    Les juifs ne pratiquent pas le lavage de cerveau de leurs enfants dans des camps militaires, leur enseignant à se faire exploser en causant le maximum de morts parmi les non croyants.

    Les juifs ne prennent pas les avions en otage, ni ne tuent des athlètes aux jeux olympiques.

    Les juifs ne font pas la traite des esclaves, et n’ont pas de leaders appelant au Jihad et à la mort de tous les infidèles.

    Les juifs n’ont pas de ressources économiques dans le pétrole. Peut être que les musulmans du monde devraient considérer investir plus dans l’éducation de leurs enfants plutôt que de blâmer les Juifs comme la cause de tous leurs problèmes….

    Quelles que soient vos ressentiments vis-à-vis de la crise entre Israël et les Palestiniens et les pays arabes voisins, même si vous pensez qu’il y a plus de culpabilité du coté Israélien, les deux phrases suivantes parlent d’elles-mêmes :

    Si les arabes du monde déposaient leurs armes aujourd’hui, il n’y aurait plus de violence !

    Si les Juifs déposaient leurs armes aujourd’hui, il n’y aurait plus d’Israël !

    Mehdi, kabyle et fier de l’être !

  11. Luke
    27 janvier 2009 at 13 h 49 min

    Belle presentation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *