Feu de foret en Israël vu par l’Agence France Palestine (AFP)

L’Agence France Presse (AFP) continue et promeut la manipulation médiatique et son information subjective. Prenons en exemple la dépêche concernant le gigantesque feu de foret dans le Carmel, à proximité de Haifa, pour comprendre la manipulation médiatique dans l’énonciation et le discours de cette agence de presse qui n’a rien d’objective.

Un incendie de forêt faisait rage aujourd’hui près de la ville israélienne de Haïfa, contraignant la police à évacuer plusieurs dizaines de détenus d’une prison proche et une vingtaine de familles. Jusque là, il faut être honnête: rien à signaler car il s’agit de la phrase la plus objective de l’AFP aujourd’hui.

« Il y a 500 détenus dans cette prison et 100 ont jusqu’ici été évacués de la zone », a déclaré le porte-parole de la police Micky Rosenfeld ajoutant que « les évacuations se poursuivent ». Il a indiqué qu’une vingtaine de familles du village arabe-israélien de Issifya avaient été évacuées de leurs domiciles alors que les flammes ont ravagé la pinède du Mont Carmel. (Une petite chose nous titille tout de même: Pourquoi préciser que ce village soit juif, arabe ou druze ? Pourquoi l’AFP ne précise jamais ce genre de détail lorsqu’en France, une décente de police est effectuée dans un village ou une ville arabe-français (Bobiny, Clichy-Sous-Bois etc…) ? La question se pose, surtout lorsque l’on parle d’évacuation qui est associée dans le discours manipulatoire anti-israélien à l’évacuation d’arabes par Israël (Alors que l’on a tout de même pas ou très peu parlé des évacuations de juifs par Israël). De plus, la lecture d’une telle phrase donne naissance inéluctablement chez le lecteur à une question simple: Pourquoi évacuer uniquement les arabes ? D’ailleurs, nous nous posons tous la question de manière différente: La police n’aurait pas aussi évacué des juifs ? Dans ce cas, pourquoi encore et encore établir une distinction discriminatoire et raciste entre des évacuations d’arabes et le reste du monde. Les télévisions du monde, outre les télévisions françaises et arabes, on montré l’évacuation de juifs et d’arabes, tous dans le même panier, pour préserver leurs vies face au feu. Mais comme les manipulés pensent qu’Israël prend moins soin des arabes que des juifs, la preuve est faite que ces accusations sont encore et encore aussi abjectes qu’irréelles – nous parlons des citoyens israéliens, toutes religions confondues: en effet, une personne qui n’est pas française ne bénéficie pas de soins identiques à une personne de nationalité française et bénéficiant automatiquement de la sécurité sociale.)

La radio publique israélienne a indiqué que le feu avait parcouru « plusieurs milliers de dunams » (centaines d’hectares) et que certaines parties de l’Université de Haïfa avaient été évacuées, ainsi qu’un kibboutz, un hôtel et la maison d’arrêt de Damon où sont détenus des prisonniers de sécurité palestiniens et d’autres arrêtés en Israël sans papiers. La police enquête pour déterminer l’origine de l’incendie, a indiqué M. Rosenfeld ajoutant qu’il « est encore trop tôt » pour dire s’il s’agit d’une origine criminelle. « C’est une très, très grande zone », a-t-il ajouté. (Pourquoi encore et encore préciser et ressasser une telle distinction pour des détenus, alors qu’en France les statistiques de nationalité et de religion des détenus sont interdits, en Israël elles sont source de propagande à visée encore et encore manipulatoire de l’AFP. Comme si que dans cette prison qui est une prison « classique », il n’y avait que des immigrés clandestins ou des détenus palestiniens. Il y’a d’autres personnes à emprisonner à par ce type de gens, qui soit dit en passant est assez minime par rapport à l’ensemble de la population carcérale israélienne, peuplée en majorité par des membres de gangs mafieux, des violeurs et des vs voleurs, comme dans tout autre pays.)

2 comments for “Feu de foret en Israël vu par l’Agence France Palestine (AFP)

  1. Aschkel
    2 décembre 2010 at 18 h 35 min

    Maintenant, il y a 40 morts, demain, cela risque d’être pire donc à suivre

    Bien à vous

  2. Mirland
    5 décembre 2010 at 19 h 14 min

    Je ne vous comprend pas ! J’ai, au contraire, toujours trouvé très choquant le fait, en France, de systématiquement parler « du jeune délinquant d’origine maghrébine » (jamais entendu parler de « jeune délinquant d’origine bretonne!), de tel français d’origine africaine… etc (voire de telle ministre franco/machin). Pourquoi dire que les prisons sont majoritairement remplies de personnes d’origines étrangère alors qu’en fait elles sont majoritairement remplies de personnes d’origine pauvre et venant des ghettos ou elles sont murés (pas nécessairement de la faute de la société d’ailleurs ?)
    Amicalement.
    Patrice

    (Vous avez raison, et c’est bien ce que nous fustigeons, tant dans la comptabilisation de délinquants ou de prisonniers que dans la dénomination et la classification des villes israéliennes (ville arabe, village druze, colonie juive). Ce que nous montrons justement dans cet article ne concerne que l’AFP qui en général ne parle pas « du jeune délinquant d’origine maghrébine » comme vous dite, mais se permet de parler de ville arabe ou autre lorsqu’il s’agit d’Israël. Ensuite, nous voudrions vous reprendre sur un point: croyez vous vraiment que la seule misère pourrait expliquer tant de défaillance ? Croyez vous vraiment que l’éducation n’est pas suffisamment puissante pour justement éviter de telles manipulations, éventuellement issues de la dite « misère » ? Enfin, bien que nous vous concédons le fait que la société actuelle ne soit vraiment pas exempte de défaillances, croyez vous vraiment que la seule société est responsable de la manipulation, la communautarisation et l’enfermement de certains jeunes dont leurs actions sont parfois commandités par leur imam, leur gang de cité ou leurs « guides jihadistes » sur internet ?, ndlr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *