Farouk Hosni battu, la Culture soulagée

Farouk Hosni a été battu par la candidate bulgare Irina Gueorguieva Bokova (31 voix contre 27). Si le très controversé ministre égyptien de la Culture, ancien agent des renseignements et probable protecteur des terroristes palestiniens, est vaincu, c’est un salut pour le monde de la culture.

Mais le retour de Farouk Hosni en Égypte, pour poursuivre sa carrière à la tête du ministère de la Culture, poste qu’il occupe depuis 22 ans, ne doit pas satisfaire les intellectuels, artistes et journalistes égyptiens. Ils misaient sur son élection à la tête de l’UNESCO pour s’en débarrasser et permettre à la Culture de vivre. Hosni ayant excellé dans la censure et les intimidations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *