Dieudonné dérape à nouveau, cette fois concernant Michaël Jackson

Dans une vidéo publiée sur internet (cf lien ci-dessous), Dieudonné présente un discours, sous le ton de l’ironie, où il s’interroge sur les circonstances du décès de Michaël Jackson.

Le comédien émet l’hypothèse selon laquelle il est suspect que Michaël Jackson soit mort peu avant son retour sur scène. Ou plutôt, que le décès du King ait eu lieu au lendemain de l’enregistrement vidéo de la répétition générale du spectacle… Selon Dieudonné, la sortie du DVD en question, qui pourrait représenter la plus grosse vente de tous les temps, a pu motiver le meurtre de la Star. Il dit : « Dans un pays où l’on tue par distraction, cela peut paraître cohérent ». Il évoque clairement le « mobile financier ».

Dieudonné remet sur le tapis des paroles plus que « limites », dans l’atteinte qu’elles portent aux religions : « Ce sera bientôt puni par la loi, de remettre en cause la crise cardiaque de Michaël Jackson, par les hystériques du grand Israël ». En effet il suppose qu’un second mobile a pu causé l’assassinat de la Star : « sa récente conversion à l’Islam a pu provoquer l’émoi de certaines instances dirigeantes de l’industrie du divertissement (…) Le musulman Michaël Jackson n’existe pas. Nulle part. On a l’impression que la propagande officielle a décidé d’occulter le choix de Michael. » Ou bien alors, il n’a pas réellement existé…

Pour lui : « La vie de l’afro-américain Jackson est une œuvre d’art toute entière, qui s’est offerte à l’Islam. Il nous invite à rencontrer l’Islam par son œuvre. » Il omet évidement de dire que Michaël Jackson s’est convertit à l’Islam à l’occasion de sa rencontre avec le fils du roi de Bahreïn qui à épongé en échange de cette « money » conversion (et de la promesse d’un futur album financé par ce dernier), une bonne partie de ses dettes de l’époque.

Dieudonné termine cette intervention, en annonçant qu’il parlera de nouveau sur le sujet dans les jours à venir avec un Raelien… Ironie ? Ou pas….

Décidément, il n’en rate pas une pour provoquer l’opinion publique, et je doute qu’il se fasse des amis sincères avec ce genre de propos…. Mais, il est lancé « comme un cavalier », dit-il, dans son « chemin solitaire ».

Mais jugez plutôt par vous-même :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *