Démantèlement d’un barrage près de Jéricho

L’armée s’apprête à supprimer le barrage de Vered Yericho, dans le sud de Jéricho en Judée-Samarie, afin de permettre la libre circulation des véhicules et des piétons depuis la ville jusqu’à la vallée du Jourdain, a déclaré un porte-parole de l’armée israélienne mercredi.

Selon cette annonce, la décision a été prise comme faisant partie du plan gouvernemental d’allègement des restrictions de circulation pour les Palestiniens.

« Le retrait de ce barrage fait suite au retrait des quelques 140 barrages routiers et des huit postes de contrôle centraux qui ont été effectués depuis l’an dernier dans le but d’améliorer la liberté de mouvement de la population palestinienne de Judée-Samarie et de la vallée du Jourdain » a expliqué l’armée.

« L’armée continuera à agir en accord avec la politique déterminée par les instances diplomatiques et œuvrera au bien-être des Israéliens et à la libre circulation des Palestiniens. Le tout, en continuant à lutter contre les infrastructures de la terreur ».

Il y a deux semaines, l’armée a ouvert 422 barrages et le barrage routier de Hable, situé à l’est et au sud de Kalkilya. L’armée a également fait mention du barrage de Atzira à Shamalia, poste de contrôle central situé près de Naplouse, qui fonctionnera désormais 24h sur 24 afin d’améliorer la circulation des résidents dans la zone.

Des habitants des implantations ont fustigé cette décision et ont accusé le ministre de la Défense Ehoud Barak de « jouer à la roulette russe avec les vie des habitants juifs des implantations ».

1 comment for “Démantèlement d’un barrage près de Jéricho

  1. Lilou
    11 juillet 2009 at 15 h 50 min

    Vous vous targuez d’être objectifs ? J’espère que vous voulez rire, rien que le fait que vous utilisiez les termes Judée-Samarie pour parler de la Cisjordanie m’empêche de vouloir chercher de « l’objectivité » sur votre site…

    (Si vous vous arrêtez au moindre étonnement ou à la moindre chose qui gêne vos idées reçues, nous n’en sommes guère responsables. Cependant, si jamais l’envie vous prenait de rechercher dans les livres d’Histoire documentés et preuves (archéologiques, scripturaires et autres) à l’appui, d’où vient le terme de Judée Samarie, l’origine et le contexte de l’invention du terme de Cis-jordanie (qui par ailleurs indique bien que cette enclave a été pensée par les jordaniens comme une extension de leur territoire et abritant des Jordaniens (les palestiniens actuels)), cela vous aiderait peut être à cerner un peu mieux ou se cache notre objectivité: la réalité historique, sans transformations, ndlr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *