CSA: Canal+ et iTélévision mis en demeure

Après les manipulations médiatiques de France Télévisions à propos du conflit israélo-palestinien, de leur culte des images choquantes et parfois fausses (affaire du petit Mohamed Al-Dura par exemple, qui est toujours vivant), notamment des gazaouis blessés (alors que les israéliens blessés ne sont jamais montrés) et du jeux des reportages mélangeant volontairement des images de 2001 avec un sujet traitant de l’opération Plomb Durci (2009), c’est au tour de i-TELE et de Canal+ d’être mis en demeure par le CSA.

En effet, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a décidé de mettre les chaînes Canal+ et sa filiale i-TELE en demeure de respecter « leur obligation d’honnêteté de l’information » après la diffusion d’un reportage sur les manifestations en Guadeloupe comportant des images de Madagascar.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le CSA précise que « dans leurs journaux d’information du 17 février 2009, les deux chaînes avaient diffusé un reportage sur les manifestations en Guadeloupe qui comportait les images d’une intervention des forces armées contre des manifestants à Madagascar ».

Selon le CSA, « aucune indication n’ayant été donnée à l’écran sur la teneur de ces images, qui n’avaient pas de rapports avec le sujet traité, leur diffusion était de nature à créer la confusion dans l’esprit des téléspectateurs ».

Interrogé par l’AFP, la direction du groupe Canal+ indique que « le sujet a été corrigé instantanément après sa première diffusion (à 13h06 sur i-TELE) et que dès l’édition de 13h15 une nouvelle version était à l’antenne ».
Des excuses ont été présentées aux journalistes ayant appelé suite à cet incident, « pour cette erreur malencontreuse qui a conduit à l’utilisation de 20 secondes d’images de Madagascar sur un sujet consacré à la Guadeloupe », ajoute-t-on de même source.

Le seul problème est de savoir si ces chaines de télévision se rendent compte, que ce soit un conflit local (Guadeloupe, banlieues) ou un conflit de plus grande portée (Gaza, Irak, Liban etc…), que de telles images influencent énormément les comportements de par le monde (haine antijuive, racisme, manifestations violentes, réalité occultée), a fortiori si ces dernières sont mensongères et volontairement choquantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *