Rien ne va plus dans la Bande de Gaza

Des ONG dénoncent des règlements de compte du Hamas contre le Fatah. Deux associations notamment, le centre Addameer et le Centre palestinien pour les droits de l’homme, ont indiqué que des dizaines de membres du Fatah ou des personnes accusées d’être des  »collaborateurs » d’Israël avaient été attaqués par les services de sécurité du Hamas pendant et après l’opération Plomb durci. Plusieurs d’entre-eux son morts ou handicapés à la suite de ces violences. Certains redoutent des représailles contre leur famille. Intimidations et liquidations à bout portant ont émaillé ces dernières semaines la vie des partisans du Fatah à Gaza.

De plus, sept nouvelles violations palestiniennes de la trêve se sont produite aujourd’hui. Quatre obus de mortier ont explosé dans l’enceinte du conseil régional de Shaar Hanéguev, sans faire ni blessé ni dégât. Ce dimanche matin déjà, 3 roquettes avaient été lancées sur le sud d’Israël.

Au total, ce sont 4 roquettes Qassam et 14 obus de mortier qui ont été tirés depuis la Bande de Gaza sur Israël. Trois personnes ont été légèrement blessées par des éclats d’obus. La trêve est donc allègrement consommée depuis plus d’une semaine par le Hamas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *