Barrages en Cisjordanie: le démantèlement des barrages entraine une reprise du terrorisme

Un véhicule israélien a essuyé des tirs il y a quelques minutes entre le camp de Horon et le carrefour Tapoua’h, au sud de Sichem, dans le Shomron. C’est la troisième agression à main armée depuis l’ouverture du barrage de Hawara, levé par le gouvernement suite aux pressions américaines. Le conseil des villages juifs de la région s’est plaint auprès des autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *