Al-Jazeera prend le relai

Généralement, la propagande arabe est assez expérimentée et imaginative pour trouver et faire circuler les calomnies les plus perfides et absurdes concernant Israël et les Juifs, histoire de fédérer un peu plus les royaumes ou systèmes instables. Mais cette fois-ci, l’un de ses principaux relais, la chaîne internationale de télévision Al Jazeera n’a pas eu à se fatiguer : elle s’est inspirée de ce qui s’est écrit récemment dans la presse de l’un des pays les plus « développés » au monde : la Suède.

Après la publication du fameux article de Donald Boström sur les soi-disant « vols d’organes » pratiqués par Tsahal sur des cadavres de Palestiniens, le site Internet d’Al-Jazeera a voulu reprendre le relai et a subitement trouvé de « nouveaux témoignages » de Palestiniens destinés à corroborer l’accusation avancée par le journaliste suédois: « Tsahal pratique un vol méthodique d’organes sur les cadavres des Palestiniens que l’armée israélienne tue ». Sur le même modèle de la « mère palestinienne qui a vu… », le site d’Al Jazeera ramène cette fois-ci le témoignage d’une mère dénommée Oum Muhmad, qui a attendu 22 ans pour se rappeler qu’en 1987, « des soldats israéliens avaient subtilisé les organes de sa fille Si’har (un enfant cela fait encore meilleur effet…), tuée par Tsahal dans le camp de réfugiés de Balata, près de Sichem ». Afin de donner plus de piquant à l’histoire, cette mère palestinienne explique « que sa fille a été visée et touchée en plein cœur par un sniper israélien (comme c’est l’habitude dans Tsahal…), et qu’après avoir vainement tenté de voler le corps de la fillette, les soldats sont allés jusqu’au domicile de la famille pour prendre le cadavre de force. » Le corps de la fille leur avait été rendu après une autopsie, « présentant un ventre et une boîte crânienne qui semblaient vides ». Voilà un témoignage qui est digne de foi, en tous cas pour Al-Jazeera. Curieusement, les Palestiniens si prompts à annoncer ce genre de fausses nouvelles sur tous les médias, n’avaient par relaté ces « faits » il y a 22 ans…Simple oubli, sans doute.

D’autres témoignages de Palestiniens surgissent subitement depuis la parution de l’article paru dans « Aftonbladt » suédois il y deux semaines. Aujourd’hui, le Directeur de l’organisation ISM (International Solidarity Movement) à Sichem, l’avocat Fares Abu Hassan, appelle « à la création d’une Commission d’Enquête internationale indépendante et neutre (mais biens sur, ndlr), afin de vérifier la véracité des faits et traîner les coupables en justice ». La chaîne Al-Jazeera, dont l’objectivité n’est pas la qualité première, n’a pas cru bon par contre de publier la moindre réaction israélienne à ce nouveau chapitre de délire antisémite venu du Grand Nord, et repris par ses bons soins. En mars 2008, le gouvernement israélien avait provisoirement mis fin à sa collaboration avec la chaîne arabe (qui possède ses bureaux en Israël !), suite à un rapport mensonger sur les activités de Tsahal dans la Bande de Gaza. Le gouvernement israélien n’a pas réussi à obtenir des excuses de la part du journal suédois. Parviendra-t-il à en obtenir de la part de cette chaîne arabe qui bénéficie d’un permis d’activité en Israël?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *