Témoignage d’une palestinienne

Nirmeen Kharme est une mère de famille vivant dans la ville de Gaza. Elle raconte sa lassitude de se battre pour élever ses trois enfants dans un territoire en état de siège permanent. « Nous sommes enfermés à la maison depuis onze jours. Ma belle-sœur et sa fille vivent avec nous. Ils habitaient au 4e étage, mais étaient terrifiés à cause des bombardements. Nous avons des stocks de nourriture. Nous avons l’habitude de ce genre de situation. Les enfants sont tellement stressés qu’ils mangent toute la journée. Gaza n’est pas un endroit pour élever des enfants… »

Cette mère de famille estime que le Hamas est en partie responsable de la situation. « Je n’ai jamais été partisane du Hamas et ne le serai jamais. Aujourd’hui, seule la nouvelle génération du Hamas se bat dans les rues. Où sont les autres ? Personne ne le sait. Ce n’est pas à nous de payer à leur place. Nul ne peut dire si le Hamas sortira renforcé de cette guerre. J’espère que non. J’aimerais tellement pouvoir vivre, simplement, comme un être humain… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *