Nick Clegg ne veut pas d’une population juive dans le futur état palestinien

Le vice-Premier ministre britannique Nick Clegg a eu des mots très durs envers Israël lors d’une conférence de presse qu’il donnait en compagnie du chef négationniste Abou Mazen en visite officielle à Londres. Clegg, dont l’hostilité envers Israël est notoire, a déclaré une nouvelle fois « que les localités juives en Judée-Samarie n’étaient ni plus ni moins que du vandalisme politique » et a accusé Israël « de saboter toute chance d’arriver à un accord de paix au Proche-Orient ». L’Angleterre est pourtant bien placée pour savoir que, non seulement ce qu’ils appellent « colonies » n’a jamais été un problème pour la paix, puisque le conflit existe depuis la fin du 19ème siècle, sous souveraineté Anglaise; et surtout qu’en Angleterre comme en Israël, un juif, un musulman ou un indien bouddhiste doit pouvoir acheter librement ou revendre librement selon les lois du marché, son bien immobilier. C’est pourtant ce qui s’est passé à Hébron la semaine dernière lors de l’achat par un groupe de juifs, au prix très fort, d’un immeuble en plein centre du caveau des patriarches. Si état palestinien il doit y avoir, il ne peut être Judenrein ou Judenfrei, ce que Nick Clegg et Abou Mazen semblent pourtant vouloir via leurs déclarations.

En se tournant vers Abou Mazen, Clegg a insisté une nouvelle fois sur « sa condamnation la plus ferme de la construction juive en Judée-Samarie ». Souriant et fanfaronnant, le chef terroriste a remercié Clegg pour ses propos « qui étaient exactement ceux que les Palestiniens voulaient entendre officiellement de la part des Britanniques ». Ces propos inadmissibles de Clegg ont été prononcés quelques heures avant que le Premier ministre David Cameron ne rencontre les dirigeants de la communauté juive anglaise. Et là, avec sérieux, il condamnera sans doute devant eux le terrorisme antijuif, pourtant promu et encouragé par celui-là même que son vice-Premier ministre recevait avec tous les honneurs quelques heures auparavant ! Perfide Albion…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *