Le Hamas respecte le droit des femmes, même des avocates.

Par Le Figaro

Le Hamas entend imposer aux avocates dans la bande de Gaza le port d’une robe longue et du foulard islamique lors des audiences devant les tribunaux. « Nous sommes contre la décision du président de la Haute Cour (nommé par le gouvernement Hamas) concernant la tenue des avocats et des avocates et nous la refusons », a déclaré à l’AFP Salamat Bessissou, président du barreau de la bande de Gaza.

Selon lui, cette décision n’est pas du ressort du président de la haute cour mais relève du barreau. Le Centre palestinien pour les droits de l’Homme (PCHR) a lui aussi dénoncé cette décision qui « sape les libertés individuelles et les droits des femmes en forçant les avocates à porter des vêtements traditionnels connus comme le jilbab (longue robe) et le hidjab (foulard islamique) ».

L’ONG palestinienne a précisé dans un communiqué que la décision du président de la Haute Cour, Abdel-Raouf Halabi, de codifier la tenue vestimentaire des défenseurs est « contraire à la loi et constitue une immixtion injustifiée dans les affaires des avocats. » Selon le PCHR, cette décision doit entrer en vigueur le 1er septembre 2009.

Dans un communiqué, le porte-parole du Hamas Taher Al-Nounou a démenti que son gouvernement ait pris « la moindre nouvelle décision en opposition à ce qui est prévu dans la loi. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *