Hamas vs. Djihad islamique

Une crise a éclaté entre le Hamas et le Djihad islamique : les forces de sécurité du Hamas à Gaza souhaiteraient empêcher les tirs de roquettes sur Israël.

Ce conflit intervient au moment où des négociations se tiennent au Caire entre le Hamas et le Fatah. Sous les auspices du gouvernement égyptien, ces discussions dureront au moins dix jours. Leur objectif est d’atteindre un accord sur la formation d’un gouvernement palestinien d’union nationale.

A la veille de ces pourparlers, le groupe islamiste a annoncé que plus de 400 de ses militants étaient retenus dans les prisons des forces de l’Autorité palestinienne (AP) dans les Territoires de Judée-Samarie.

Le Hamas a appelé le président de l’AP Mahmoud Abbas à libérer tous les prisonniers détenus sans procès pour s’assurer du succès des pourparlers de réconciliation au Caire.

Selon deux journalistes palestiniens de la bande de Gaza, une dizaine de membres du Djihad islamique auraient récemment été arrêtés par le Hamas.

Certains auraient été torturés au centre de détention de Khan Younès. Ils auraient été libérés après avoir signé un document leur interdisant de tirer des roquettes sur Israël, selon les journalistes.

Un des militants, qui aurait refusé de signer, est toujours en prison.

Les dernières attaques de roquettes ont eu lieu après l’élimination par Israël du haut responsable du Djihad islamique à Gaza, Khaled Shalan. Celui-ci était impliqué dans des tirs sur Ashkelon.

Deux membres de la faction palestinienne du Hezbollah auraient également été arrêtés par les forces de sécurité du Hamas pour avoir tiré des roquettes sur Israël.

Concernant ces arrestations, le groupe terroriste a expliqué qu’il ne voulait pas donner à Israël une autre excuse pour attaquer la bande de Gaza. « Apparemment, des groupes palestiniens tentent de donner une excuse à Israël pour reprendre ses agressions contre notre peuple », a expliqué un responsable du Hamas. « Nous ne le permettrons pas. »

Khaled al-Batsh, un haut responsable du Djihad islamique, a soutenu que les relations entre son groupe et le Hamas restaient bonnes malgré les tensions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *