Djénine honore les survivants de la Shoah

Les représentants du camp de réfugiés de Djénine ont condamné, samedi, la participation d’adolescents palestiniens à un concert rendant hommage aux survivants de la Shoah à Holon la semaine dernière.

Les 13 musiciens, âgés de 11 à 18 ans, sont des membres de l’orchestre palestinien de Djénine, « Les Cordes de la liberté ».

Le concert a eu lieu au centre des Survivants de la Shoah dans le cadre de la « Journée des bonnes actions », un événement annuel organisé par l’organisation du milliardaire israélien Shari Arison.

Les leaders du camp de réfugiés ont accusé les organisateurs de l’événement d’exploiter les enfants à des « fins politiques ».

C’est un « sujet dangereux », a estimé le directeur du Comité populaire des services de Djénine, Adnan al-Hina, parce qu’il concerne l’identité culturelle et nationale des Palestiniens. Il a, en outre, accusé les organisateurs d’avoir « trompé » les enfants en leur promettant de leur offrir un voyage gratuit en Israël et de leur apprendre la musique.

Ramzi Fayad, porte-parole de plusieurs factions politiques de Djénine, a également condamné la participation des adolescents au concert en expliquant : « Il ne peut y avoir aucune forme de normalisation tant qu’Israël continue de perpétuer des massacres contre notre peuple. »

Des dépliants ont été distribués ce week-end dans la région de Djénine pour condamner l’événement et accuser ses organisateurs d’exploiter les enfants. Ils mettaient également les Palestiniens en garde en cas de participation future à des événements similaires.

Aussi, les représentants politiques de Djénine ont interdit l’entrée du camp de réfugiés à une femme arabe israélienne qui participait à l’organisation du concert. Ils ont porté plainte contre elle auprès de la police et scellé son appartement.

Une trentaine de survivants de la Shoah étaient dans l’assistance. La rencontre a commencé par une chanson arabe intitulée « Nous chantons pour la paix ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *