Les véritables héritiers du nazisme

Alors qu’Israël est accusé d’être un pays « pays nazi » par des pseudo-intellectuels (juifs, chrétiens ou arabes)qui se délectent de proclamer la circularité de l’histoire, la belle symétrie des victimes devenus bourreaux, Objectivité.org tient à rappeler certains faits, accablants, qui devraient faire ouvrir les yeux sur la véritable motivation des terroristes qui entourent ce petit Etat en guerre perpétuelle. Vivement que la morale reprenne place, tant pour les Israéliens que pour le Peuple Palestinien.

Le salut hitlérien de la police palestinienne (Autorité Palestinienne) en Cisjordanie

Le salut hitlérien de la police palestinienne (Autorité Palestinienne) en Cisjordanie

Un mouvement terroriste palestinien au salut hitlérien nazi

Un mouvement terroriste palestinien au salut hitlérien nazi

Des extrémistes du Hamas au salut hitlérien nazi

Des extrémistes du Hamas au salut hitlérien nazi

Des jeunes palestiniens en démonstration nazie

Des jeunes palestiniens en démonstration nazie

Des terroristes du Hezbollah au Liban en salut hitlérien nazi

Des terroristes du Hezbollah au Liban en salut hitlérien nazi

Les extrémistes du Hamas en procession nazie à proximité d'habitations israéliennes

Les extrémistes du Hamas en procession nazie à proximité d'habitations israéliennes

Le Hizbollah en salut hitlérien nazi

Le Hizbollah en salut hitlérien nazi

Le Hamas en représentation nazie

Le Hamas en représentation nazie

Le Fatah de l'Autorité Palestinienne faisant le salut nazi lors d'une manifestation

Le Fatah de l'Autorité Palestinienne faisant le salut nazi lors d'une manifestation

Des centaines de terroristes kamikazes iraniens au salut hitlérien, entourés d'autorités religieuses qui ne disent mot (donc consentent)

Des centaines de terroristes kamikazes iraniens au salut hitlérien, entourés d'autorités religieuses qui ne disent mot (donc consentent)

Le Prix Nobel de la Paix, Yasser Arafat, embrasserait-il les idées de Ahmed Yassine, fondateur du groupe terroriste Hamas ?

Le Prix Nobel de la Paix, Yasser Arafat, embrasserait-il les idées de Ahmed Yassine, fondateur du groupe terroriste Hamas ?

Alors, qui sont les nazi dans cette région ? Israël, ou le Fatah, le Hamas et le Hezbollah ?

Alors, qui sont les nazi dans cette région ? Israël, ou le Fatah, le Hamas et le Hezbollah ?

10 comments for “Les véritables héritiers du nazisme

  1. Abidi
    14 janvier 2009 at 3 h 21 min

    Au nommé Christophe, pourquoi tu ne montre pas les photos du holocauste que Israël a commis depuis sa création. (Parce que cet état n’a jamais fais ce qu’on lui à fait, et que ce terme « holocauste » est mieux compris par l’état d’Israël que par vous, et une frange marginale extrémiste et islamiste qui veut faire croire au monde qu’une comparaison est possible entre les génocides de la seconde guerre mondiale et les opérations militaires israéliennes. D’ailleurs, musulmans et non-musulmans ayant étudié l’Histoire et les faits, se refusent à cette odieuse comparaison. Nous nous refusons et nous refuserons de tomber dans la vile désinformation entourant l’actualité, sur ce conflit, et sur d’autres événements (Darfour, Tibet, Tchétchénie, Géorgie, Liban, Iran…), ndlr)

  2. Quintal
    15 janvier 2009 at 17 h 29 min

    ‘The Nazi salute’s origin in the USA’

    (Petit rappel historique sur les origines du salut Nazi: Le salut hitlérien ou « Heil Hitler » est un salut militaire semblable au salut romain, adopté par le Partie Nazi d’Adolf Hitler. En partie inspiré par le fascisme mussolinien, il était l’un des signes les plus évidents du culte personnel rendu au dictateur allemand. D’après l’encyclopédie Brockhaus, les idéologues nazis croyaient que les rois du Moyen-Âge étaient installés avec des gestes similaires. Le cri Sieg Heil était souvent lancé après le salut hitlérien. Après l’attentat du 20 juillet, il est devenu obligatoire de le prononcer à tous les rassemblements militaires. Aux États-Unis, le salut de Bellamy, nommé en l’honneur de Francis Bellamy (1855 – 1931), ressemblait beaucoup au salut romain, parce qu’il en était pareillement dérivé. En Espagne, le salut franquiste devint progressivement obsolète jusqu’à la mort du général Franco en 1975. L’emploi satirique de ce salut dans la lutte contre le nazisme est antérieure à 1933. L’artiste John Heartfielda réalisé un photomontage montrant Hitler en train de saluer les financiers internationaux. Avant 1933, ce salut n’avait pas de connotation idéologique aussi forte que pendant le 3ème Reich. C’est postérieurement à cet époque que son emploi est devenu extrêmement connoté, et indissociable de la haine des autres race que la sienne, que ce soit les allemands contre les non-aryens ou les terroristes islamistes à l’encontre des non-islamistes (et non pas les non-musulmans car beaucoup de musulmans se sont fait tués par des islamistes car ils ne partageaient pas leur mauvaise interprétation du Coran et leur vision extrémiste de la société, cf. Fatah vs. Hamas, les pendaisons en Iran ou les lynchages afghans), ndlr)

    Facile d’accuser les islamistes de nazisme… avec leurs terribles lance-roquettes… je vous rappelle que les nazis avaient l’armée la plus puissante et la mieux financée du monde (à leur apogée, certes, mais pas du tout au moment de leur éclosion, durant la grande crise financière de 1929, ou l’idéologie nazie à commencé à prendre une ampleur sans précédents et les armes (et ils avaient moins que des lances roquettes) étaient réservées aux milices racistes qui tuaient, violaient et maltraitaient des Musulmans, des Juifs, des Chrétiens métissés, des homosexuels et des tziganes. L’État d’Israël se bat justement contre ce renforcement des organisations « nazislamistes » qui se développent dans cette zone de non-droit que représente la Bande de Gaza (comme au Liban par exemple) depuis le violent putsch du Hamas, ndlr)

  3. Vérité
    16 janvier 2009 at 1 h 24 min

    Voici quelques vidéos asse révélatrice du problème actuel, qui est en fait très ancien. Vivement que les dirigeants du monde prennent conscience que l’antisémitisme et l’esprit nazi, quelque soit leurs noms (Islamisme, Hamas, Hezbollah, Al Qaida ou Fatah), n’a jamais disparu.



  4. Luke
    19 janvier 2009 at 18 h 32 min

    Abidi,

    L’essence même de vos propos confine à l’antisémitisme.

    Vous transpirez la haine!

  5. Abidi
    20 janvier 2009 at 2 h 53 min

    Luke, je suis fier d’être antisémite si cela signifie d’être contre les massacres et les génocides et le vol des terres d’autrui

  6. Luke
    20 janvier 2009 at 16 h 27 min

    Abidi, alors qu’attendez vous pour vous indigner de toutes les horreurs qui se passent à l’heure où je vous écrit ces quelques mots ?

    Relisez ou lisez cet article.

    Vous ne connaissez vraiment pas l’histoire de cette région c’est affligeant. Ou bien êtes vous simple d’esprit et dans ce cas rien ne sert de s’acharner à vous expliquer des concepts qui de toutes façon ne rencontrerons que le vide de votre esprit bien pensant et consensuel.

  7. Muslim4ever
    24 février 2009 at 1 h 54 min

    Ce forum n’est que propagande à l’encontre des arabes (Ça va être compliqué de vous répondre moins clairement, nous sommes presque tous musulmans et nous défendons les musulmans par ce site: la haine et l’industrialisation de la mort, la martyrisation des esprits à l’aide d’une très mauvaise interprétation du Coran ne sont pas les voies choisies par les véritables musulmans, qui veulent vivre en paix dans la tolérance d’autrui, ndlr) Dès que l’ont ne pense pas comme la majorité, nous sommes vu comme antisémites: belle excuse bravo… (Nous vous retournons le compliment ! Tout d’abord, la majorité ne pense malheureusement pas comme nous, et c’est d’ailleurs ce qui crée le débat, ce qui est le début de la liberté d’expression, chose inadmissible dans la plupart des pays arabes d’ailleurs. Ensuite, il faut reconnaitre que l’antisionisme et l’antisémitisme sont fondamentalement relié: ainsi, mieux vaut parler d’anti-Israël, moins lourd de sens que d’antisioniste. Mais personne ne fait l’effort et le lien entre antisionisme et antisémitisme est toujours prouvé, comme sortant de terre par miracle, ndlr). Israel est un état illégitime, cette guerre est infondée du coté israélien sous prétexte de se défendre (Face à ce genre d’argument, nous laissons le lecteur imaginer ce qu’aurait fait la France ou la Russie face à des tirs de roquettes similaires sur leur territoire et mettant en danger 1/5eme de leur population. Quant à l’illégitimité de l’état d’Israël, elle est au moins équivalente à celle des palestiniens (puisque ce peuple a été crée de toute pièce en 1967, car avant cette date, il ne s’agissait que de Jordaniens ou d’égyptiens), et au plus millénaire de par l’histoire Arabo-Judéo-Chrétienne de cette terre, qui a toujours attesté depuis 3000ans d’une présence juive dans cette zone, notamment Jérusalem. De toute façon, en tant que musulmans, nous possédons plus de 30 pays à travers le monde, pourquoi m’obstiner pour ce petit lopin de terre ? Nous voulons tous être heureux et en paix et laisser vivre un petit peuple sur une petite terre ne me dérange pas, pourquoi est-ce que cela vous dérange ?, ndlr)

    Citation de David Ben Gourion: « Ne nous cachons pas la vérité…. Politiquement nous sommes les agresseurs et ils se défendent. Ce pays est le leur, parce qu’ils y habitent, alors que nous venons nous y installer et de leur point de vue nous voulons les chasser de leur propre pays. Derrière le terrorisme (des Arabes) il y a un mouvement qui bien que primitif n’est pas dénué d’idéalisme et d’auto-sacrifice. »
    David Ben-Gourion : Cité page 91 du Triangle Fatidique de Chomsky qui est paru dans le livre de Simha Flapan « Le Sionisme et les Palestiniens » – page 141-2, citant un discours de 1938. (Ce que vous ne lisez pas dans le mot de Ben Gourion et qui sont pourtant les mots les plus importants sont « politiquement », et « de leur point de vue ». Ben Gourion ne dit pas que telle est la réalité objective mais bien plutôt la réalité vécue par les palestiniens, telle qu’ils la perçoivent. Quant à la force de l’adjectif politiquement, votre culture en philosophie politique ne vous permet sans doute pas de comprendre la distinction entre « réellement » et politiquement, c’est à dire, en regard de la diplomatie. Ben Gourion a juste compris, avec son cynisme, que la vérité importait peu; il faut avoir raison politiquement, ndlr)

  8. Eric
    4 novembre 2011 at 1 h 36 min

    C’est le lien Arien qui les unis dans le salut. Pour preuve, regardez le match allemagne-iran lors de la coupe du monde de foot de 2008…

  9. Kalish
    2 août 2013 at 13 h 29 min

    De quelle réalité objective vous parlez? En quoi est-ce plus objectif de dire que ce bout de terre appartient à tel ou tel camp? Je ne vais pas rentrer dans cette polémique stérile mais manifestement vous n’avez jamais rencontré un seul membre du Hezbollah. Moi oui, sans pour autant dire que je les ai côtoyé ni vraiment discuté avec eux, je peux vous dire qu’ils savent à peine ce que les nazis étaient. Si le mufti de jerusalem a bien collaboré avec les nazis et qu’il a tenté de distiller ses idéaux (mufti sunnite au passage), et qu’en très petite partie ils ont été repris par le nationalisme arabe (meilleure période du monde arabe au passage), il ne faut pas non plus faire croire aux gens que les libanais, syriens, et palestiniens actuels adhèrent à l’idéologie nazie. Hitler s’est servit d’une armée musulmane d’appoint, et il admirait le coran, la réciproque est-elle vraie ? Non, les musulmans n’en ont en général rien à faire de Hitler, ils ne revendiquent pas la Shoah puisque ils ne savent pas ce que c’est. Ils héritent d’un antisémitisme culturel assez bien ancré, mais selon les régions, pas toujours très véhément, sinon les juifs tunisiens ne pourraient pas vivre, ni les juifs iraniens. Le salut est un signe d’allégeance et n’a rien à voir avec les nazis sinon ils porteraient d’autres symboles comme la svastika par exemple. Donc se proclamer de l’objectivité avec une telle propagande me parait risible. En Asie (pas « en nazi ») mineure ou majeure, les gens connaissent vaguement Hitler, mais ne savent pas vraiment qui il était. Les premiers à reprendre ce salut à l’époque moderne furent les fascistes et non les nazis. La haine envers Israël ne peut pas être mise tout entière (et même pas un peu) au crédit de l’influence d’Hitler sur le moyen orient, ils ont déjà bien assez de raisons pour le faire, bonnes ou mauvaises. La guerre est un truc idiot qui demande beaucoup d’argent et de temps et qui finalement n’est qu’une histoire de « c’est lui qui a commencé ». Je ne crois pas une seule seconde que objectivité.org soit composé d’un seul musulman. (Et pourtant, il n’y plus un seul juif dans notre rédaction depuis 2 ans maintenant)

  10. quelquunquivitlabas
    18 mai 2015 at 11 h 58 min

    Effectivement, ces milices et autres partis politiques que vous taxez de manière très partiale de terroristes (en mélangeant tout, les milices, les partis politiques etc…), ont effectivement repris ce salut Nazi, et ce n’est pas très malin, et même franchement nauséabond mais de l’autre coté l’État d’Israël en emploie les méthodes… (A première vue, votre partialité occulte notre objectivité) Puis avez-vous remarqué que vous mettiez au milieu de tout ça une photo des Forces Libanaises faisant aussi le salut Nazi, sans préciser que c’est un parti politique Chrétien libanais et donc vous laissez croire qu’il n’y a que ces méchants barbus qui reprennent ces signes ? (Votre partialité reprend le dessus, vous permettant d’occulter la majorité des flagrants délits au bénéfice d’un autre occultant selon vous la majorité. D’autant plus que ce que vous pointé est un pur mensonge. Il n’y a pas de chrétiens, de juifs ou de tibétains dans ces photos, et encore moins de photos de l’armée libanaise, qui soit dite en passant n’est pas exclusivement chrétienne de nos jours). Vous vous rappelez, les Forces Libanaises de Geagea, celui qu’Israël à aidé de façon passive, pendant la guerre civile libanaise à commettre le massacre de Sabra et Chatila, pendant que les troupes israéliennes de Sharon postés sur les toits environnants regardaient le spectacle et ce pendant trois jours…? (Oui, tout le monde se souvient de ce triste épisode, mais faut-il pour autant le mentionner pour occulter un discours ? un constat ? Ce constat, c’est que les palestiniens et musulmans de la région (heureusement pas tous, mais une partie qui est enrôlée dans certaines organisations, milices et partis politiques) sont viscéralement antisémites, avec pour bon nombre d’entre eux des penchants nazis. Quel est le rapport avec Sabra et Chatila ?).
    Et j’appuie ce que dit Kalish, il faut contextualiser, dans cette région (où je vis), l’image du nazisme, son histoire et ses méfaits sont très vagues dans l’esprit des gens. C’est notre scolarité, notre Histoire, et surtout cette vieille idée que l’occident est le centre du monde qui fait que nous sommes sensibles à ce genre de gestes stupides et que nous considérons qu’ils doivent bien être conscient de cette Histoire. Pour les Arabes, le nazisme et ses symboles représente l’opposition à Israël rien de plus. D’ailleurs vous pourriez parler des Arméniens qui dans la région reprennent les symboles du nazisme (croix gammée, symbole SS, et autres salut nazis) pour s’opposer à la Turquie dans leur dénonciation du génocide arménien (Là votre partialité alimente une certaine cécité inquiétante: n’y a-t-il pas une différence entre une reprise des symboles nazi en vue de manifester une opposition à des actes barbares, tels que le génocide arménien, et l’accaparement de l’ensemble du dialecte, de la gestuelle et des actes nazis par les organisation arabo-palestiniennes, incitant à tuer des juifs uniquement parce que ils sont juifs ? Kalish ou pas Kalish, si votre réponse est « non », c’est que votre partialité vous a rendu aveugle et vous a fait dérailler du bon sens, et donc de notre objectivité que vous critiquiez).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *