Attentat-suicide à Bagdad: au moins 35 morts et 65 blessés

Une femme kamikaze terroriste a actionné sa charge explosive dimanche au milieu d’une foule de pèlerins chiites dans le nord de Bagdad: au moins 35 personnes ont été tuées et 65 autres blessées, selon l’armée irakienne. Les autorités craignent que le bilan des victimes ne s’alourdisse.

La police a précisé que l’auteur de l’attentat avait déclenché sa bombe à une courte distance du mausolée de l’imam Moussa al-Kazim. D’après elle, un certain nombre de pèlerins iraniens figurent parmi les victimes.

Le bureau du porte-parole de l’armée, le général Qassim al-Moussaoui, a précisé que l’attentat avait été commis peu avant midi dans le quartier chiite de Kazimiyah, dans le nord de la capitale.

L’acte terroriste a été perpétré alors que les chiites se préparent à célébrer mercredi l’Achoura commémorant la mort de Hussein, petit-fils du prophète Mahomet.

La police et l’armée irakienne ont déployé des milliers d’hommes pour assurer la protection des fidèles, dont ceux qui doivent se rendre à Kerbala, au sud de Bagdad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *