2400 palestiniennes ont accouché à Gaza pendant la guerre, donnant naissance à 1500 garçons et 900 filles

Cette opération comptable est publiée samedi 24 janvier par le quotidien algérien « Ech-Chorouk », en page 2. Un point de vue intéressant qui enlève au Palestinien toute valeur humaine et qui confirme l’idée répandue selon laquelle les palestiniens « l’emporteront » grâce à leur démographie galopante.

C’est ainsi que le quotidien algérien « Ech-Chorouk »nous apprend, le 24 janvier, qu’au cours des 22 jours de conflit à Gaza, plus de 1500 femmes palestiniennes ont mis au monde des garçons. Pendant la même période, le nombre des filles nées à Gaza a dépassé les 900.

Le quotidien ne s’étonne pas de ce déséquilibre flagrant entre le nombre des garçons et des filles (généralement, le rapport est de 51/49 en faveur des filles), et l’attribue à la volonté divine qui veut que les 1.330 martyrs palestiniens tombés sous les missiles sionistes soient compensés.

Le quotidien conclut en insistant sur l’attachement des Palestiniens à leur terre, et rappelle que Dieu a ainsi voulu que les Palestiniennes se transforment en fabriques de combattants pour lutter contre les missiles sionistes.

1 comment for “2400 palestiniennes ont accouché à Gaza pendant la guerre, donnant naissance à 1500 garçons et 900 filles

  1. Luke
    26 janvier 2009 at 17 h 17 min

    C’est purement débile comme théorie et ça ne m’étonne en rien qu’elle soit publiée dans ce journal antisioniste au possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *