Fiasco à Erez

Une clinique gratuite a officiellement ouvert ses portes dimanche au point de passage d’Erez entre Israël et la bande de Gaza.

Une clinique israélienne a ouvert ses portes au point de passage d'Erez.

Une clinique israélienne a ouvert ses portes au point de passage d'Erez.

Destinée à traiter les malades palestiniens, les médecins israéliens exprimaient leur frustration mardi en raison du manque de patients : « La journée est passée [lundi] sans que personne ne vienne », déplore l’un des docteurs.

« Les gens ont peur de nous et du Hamas », explique-t-il. « Je ne peux pas les en blâmer, mais c’est très frustrant. »

D’après un porte-parole du Magen David Adom (Équivalent israélien de la croix rouge, MDA) qui travaille à la clinique en coopération avec les ministère des Affaires sociales et de la Santé, seuls 11 enfants palestiniens cancéreux se sont présentés au centre, et sont en cours de traitement en Israël.

Située au terminal d’Erez, cette clinique est un geste humanitaire d’Israël après l’opération militaire de 22 jours qui vient de prendre fin à Gaza. Elle est conçue pour recevoir une cinquantaine de patients, mais des responsables gouvernementaux assurent qu’elle acceptera tous les malades et que les cas les plus graves seront transférés dans d’autres hôpitaux israéliens.

Les Palestiniens se présentant au point de passage d’Erez sont rapidement dirigés vers la clinique après avoir passé un contrôle de sécurité. La clinique possède une unité mobile de soins intensifs et quatre ambulances MDA.

Son personnel est constitué de médecins urgentistes, de pédiatres, de médecins de famille, de gynécologues obstétriciens, d’experts en traumatologie, de chirurgiens, d’ophtalmologues, d’oto-rhinos et d’autres spécialistes.

Tony Laurance, responsable du bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Gaza et dans les Territoires palestiniens de Judée-Samarie, doute pour sa part que les leaders palestiniens permettront à la population de se rendre à la clinique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *